Traducteur : MOS groupe de traduction – QooThink

Les médias taïwanais ont rapporté le 21 juin que le dernier gouverneur de Hong Kong, Chris Patten, a récemment déclaré que le Parti communiste chinois (PCC) avait traîtreusement déchiré la déclaration conjointe sino-britannique et que Xi Jinping avait utilisé un fort sentiment de vengeance pour réprimer la liberté de Hong Kong.

Patten a déclaré que, selon la déclaration commune sino-britannique, le PCC avait accepté que Hong Kong conserve certaines libertés et jouisse d’une autonomie pendant 50 ans en vertu du principe « un pays, deux systèmes ». Mais après l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping en 2012, il est progressivement devenu un dictateur. Xi Jinping et ses acolytes sont horrifiés par ce que Hong Kong signifie réellement pour la liberté. Surtout depuis la mise en œuvre de la « loi sur la sécurité nationale » à Hong Kong en 2020, le PCC a complètement violé la déclaration conjointe sino-britannique et a riposté en essayant de priver complètement Hong Kong de sa liberté, parce que c’est une menace pour le maintien au pouvoir du PCC.

Patten a souligné qu’après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les pays du monde entier ont craint que le PCC n’envahisse également Taïwan. Mais après avoir vu les revers majeurs des forces agressives russes en Ukraine et les sanctions conjointes du monde contre le régime de Poutine, Xi Jinping devrait clairement réaliser les graves conséquences de ses tentatives d’invasion de Taïwan.

Source de l’image : internet

Lien vers l’article original : 前港督谴责习近平打压香港自由

Posté par : Yunyun

Pour plus d’information, suivez-nous:

New York MOS Himalaya GTV

New York MOS Himalaya MOS TALK

New York MOS Himalaya Gettr

New York MOS Himalaya YouTube

Bienvenue sur New York MOS Himalaya | Discorde