L’ARNm du vaccin contre le coronavirus n’est pas seulement présent dans les bras, mais peut voyager dans tout le corps, y compris le cerveau, les ovaires, le foie et d’autres parties du corps. Il produit constamment des protéines de pointe qui ne s’affaiblissent pas avec le temps, et c’est ce qu’on observe avec les résultats de l’expérimentation. Pfizer a peut-être fait ces essais et connaissait les résultats, mais il n’a rien dit au public.