Traducteur: MOS Groupe de Médias – 黑皮诺

Les 12 et 13 mai, M. Biden a tenu son premier sommet spécial avec les chefs d’État de l’ANASE à la Maison Blanche. Outre le président des Philippines et le dirigeant du Myanmar, les dirigeants des huit autres pays de l’ANASE étaient présents en masse.

Dans une émission en direct le 13 mai, M. Miles Guo a analysé l’importance de ce sommet États-Unis-ANASE.

M. Guo a souligné qu’en se rendant aux États-Unis cette fois-ci, l’ANASE montre sa loyauté envers les États-Unis. La préoccupation centrale de ce sommet est que le Parti communiste chinois et l’ANASE ont longtemps eu une relation inséparable, et le fait que l’ANASE se rende aux États-Unis cette fois-ci montre qu’elle se prépare à sortir de sa relation avec le PCC, ce qui frappera durement le PCC.

M. Guo a souligné que de nombreux pays du monde qui sont de mèche avec le Parti communiste chinois ont commencé à lui soutirer de l’argent au nom de la fourniture de renseignements et de ressources. Parmi ces pays figurent l’Afghanistan et les pays de l’ANASE qui se sont rendus aux États-Unis pour la conférence.

Les produits agricoles de l’ANASE et sa participation à l’initiative “la Ceinture et la Route” ont été d’une grande aide pour le PCC. Maintenant que la Chine est déjà confrontée à une très probable pénurie alimentaire et à un désastre économique cette année, le virage de l’ANASE à ce moment-là serait fatal pour le PCC, plus encore que les implications stratégiques militaires.

Lien vers l’article original : https://gnewsapp.com/post/p2543448/

Posté par :  Yunyun

This image has an empty alt attribute; its file name is 5-6.jpg

Pour plus d’information, suivez-nous:

New York MOS Himalaya |GTV

New York MOS Himalaya |MOS TALK

New York MOS Himalaya |Gettr

New York MOS Himalaya |YouTube

Bienvenue sur New York MOS Himalaya | Discorde