Traducteur : MOS groupe de traduction – QooThink

Le 6 mai, heure locale, selon les médias de la Chine communiste, les récents documents publiés par le gouvernement du Parti communiste chinois (PCC) montrent que la proportion de cours d’anglais enseignés dans les écoles primaires et secondaires en Chine communiste sera réduite à 6% à 8% à partir de septembre 2022, et que l’anglais ne sera pas une matière principale de l’enseignement obligatoire du PCC. Dans le même temps, d’autres langues, dont le russe, seront ajoutées aux cours de langues étrangères.

Il est entendu que les cours d’anglais ont été la principale matière de l’éducation de base en Chine ces dernières années, et il existe également de nombreux cours d’anglais dans la société, dont les cibles incluent non seulement les étudiants mais même de nombreux adultes. Cependant, après l’apparition du virus du PCC, les autorités en Chine communiste ont strictement contrôlé les activités de tutorat extrascolaire des étudiants au nom de la soi-disant « réduction de la charge », ce qui a également causé de grands revers à divers établissements d’enseignement de l’anglais en Chine communiste. Il est rapporté que certaines écoles à Shanghai ont même annulé les tests d’anglais.

À cet égard, M. Miles Guo a souligné une fois dans un post sur Gettr que lire et écrire en anglais pourrait bientôt être défini comme un crime de trahison par le gouvernement du PCC. Pour cette raison, l’anglais, la première lingua franca du monde, pourrait être sur le point d’être « éliminé » en Chine.

Source de l’image : internet

Lien vers l’article original : https://gnewsapp.com/post/p2510894/

Posté par : Yunyun

Pour plus d’information, suivez-nous:

New York MOS Himalaya GTV

New York MOS Himalaya MOS TALK

New York MOS Himalaya Gettr

New York MOS Himalaya YouTube

Bienvenue sur New York MOS Himalaya | Discorde