Traducteur : MOS groupe de traduction – QooThink

Le matin du 22 avril, dès que le panneau d’affichage du Nouvel État Fédéral de Chine et de la Fondation pour l’État de Droit a fait ses débuts au camp Medyka, il a attiré l’attention des gens. De nombreuses personnes sont venues prendre des photos et lever le pouce. Les grands caractères sur le panneau d’affichage « Abattre le Parti communiste chinois » ont également déclenché une série d’événements internationaux.

Après 11 heures, un homme anglophone a vu sœur Mia (qui portait un gilet « Abattre le PCC ») sortir des toilettes à l’extérieur, et l’a poursuivie en jurant « Honte à vous ! Honte à vous ! » jusqu’à notre grande tente, à voix haute en anglais, y compris le mot F.

Ensuite, je me suis approchée du panneau d’affichage, cette personne m’a vue (je portais aussi un gilet « Abattre le PCC »), elle a pointé le panneau d’affichage et m’a parlé fort, j’ai sorti mon téléphone cellulaire pour l’enregistrer (afin de recueillir des preuves), il a essayé de prendre mon cellulaire et m’a demandé de supprimer la vidéo que j’avais enregistrée.

 Les compagnons d’armes sont allés appeler la police, on leur a dit de ne pas courir, cette personne jure des gros mots (F)

Nous avons dit à cette personne que c’était en Pologne, pas en Chine, et que nous étions fiers des mots affichés sur le panneau d’affichage.

La petite Sarah s’est précipitée sur les lieux, et lorsqu’elle a entendu l’autre partie jurer, elle a immédiatement sorti son téléphone cellulaire pour l’enregistrer. En conséquence, l’homme a sauté devant la petite Sarah pour la battre, et sa main était sur le point de toucher son visage. Nous avons crié : « Ne la touche pas, ne la touche pas ! »

Environ une heure plus tard, nous avons constaté qu’un côté du panneau d’affichage n’était pas éclairé, et Wenke a découvert que le câble du panneau d’affichage avait été coupé. Il s’agissait manifestement d’un sabotage délibéré, nous avons donc appelé la police, qui a déjà ouvert une enquête.

Les trois personnes voulaient monter dans le bus et s’enfuir, mais ils ont été arrêtés par les Polonais sur place, et ils n’ont pas été autorisés à monter dans le bus. Nous avons appelé la police, et les compagnons d’armes masculins les ont arrêtés et les ont empêchés de s’enfuir. L’un d’eux a essayé de simuler une blessure en se cognant la tête contre la vitre du bus et de nous faire chanter. Nous lui avons dit que nous filmions et qu’il ne pouvait pas continuer avec son tour.

Nous avons également interviewé un autre volontaire français, il a trouvé cela incroyable, il a dit : « Ce que cet Américain a fait est mal, je ne comprends pas pourquoi il a fait ça, il pense vraiment que le PCC est bon ? »

Il y a aussi une volontaire française âgée qui a essayé de témoigner de l’incident en utilisant un interprète pour nous donner son avis sur cet événement (sur le comportement brutal de l’homme qui nous a grondés pour avoir essayé de voler le téléphone cellulaire de la petite Sarah). Il y a d’autres interviews de volontaires dans d’autres pays, nous continuerons à y prêter attention et à en rendre compte.

Cette bénévole française âgée nous a fait part de ses réflexions à ce sujet avec l’aide d’un traducteur (à propos de l’impolitesse de l’homme qui nous a grondés pour avoir essayé de voler le téléphone cellulaire de la petite Sarah)

Le mal ne peut pas l’emporter sur la justice, la belle patronne polonaise a vu que la petite Sarah et sa sœur Mia étaient insultées par de mauvaises personnes, alors elle a acheté des desserts et des fleurs et les a offerts à la petite Sarah et à Mia dans la grande tente. Il y a encore beaucoup de bonnes personnes dans le monde, soyez toujours gentils.

Les grands Nouveau Chinois Fédéraux en première ligne

Lien vers l’article original : 梅迪卡营地有声报道,新中国联邦设备被恶意破坏,战友被威胁 – GNEWS

Posté par : Xiaolunn 

Pour plus d’information, suivez-nous:

New York MOS Himalaya GTV

New York MOS Himalaya MOS TALK

New York MOS Himalaya Gettr

New York MOS Himalaya YouTube

Bienvenue sur New York MOS Himalaya | Discorde