Ferme Navigation, Vancouver, Canada

Traducteur: 北国雪飘 

Traduit de l’article: https://gnews.org/post/p1898792/

Source de l’image: usatoday.com

À la page 63 de ce rapport, lisons la définition sur l’état de vaccination par le Département de Santé Publique de l’Écosse.

La définition de l’état de vaccination au COVID-19 comme ci-dessous:

Non vacciné: l’individu qui ne s’est jamais vaccinés contre le COVID-19, ou testé positif en dépistage PCR au COVID-19, et ce jour ne dépasse pas 21 jours de la première vaccination.

Vacciné d’une seule dose: l’individu qui est testé positif en dépistage PCR, et vacciné déjà d’une dose, ce jour dépasse 21 jours de la première accination. Si déjà vacciné de deux doses, ce jour  ne dépasse pas 14 jours de la deuxième vaccination.

Vacciné de deux doses: l’individu qui est testé positif en dépistage PCR et déjà vacciné de deux doses du vaccin, et ce jour dépasse déjà 14 jours de la deuxième vaccination.

Vacciné de trois doses ou dose de rappel: l’individu qui est testé positif en dépistage PCR et déjà vacciné de trois doses du vaccin, et ce jour dépasse déjà 14 jours de la troisième vaccination.

Évidemment, cette définition sur l’état de vaccination fait une grande différence par rapport au bon sens des gens. Selon le bon sens de la majorité, il se croit déjà vacciné tout de suite à l’injection.

Mais à quoi il se sert comme la définition? Beaucoup de gens après la première vaccination, s »ils sont testés positifs en dépistage PCR, ils seront calculés dans la catégorie non vaccinés. Et pour les gens testés positifs en dépistage PCR après leur deuxième vaccination, ils seront calculés dans la catégorie d’une seule dose de vaccination. Et les gens vaccinés de trois doses et testés positifs en dépistage PCR seront calculés dans la catégorie des vaccinés de deux doses.

Em bref, tout cela a fait apparaître que les cas d’infection de non vaccinés sont beaucoup plus nombreux que la réalité dans le rapport de statistique!

Par exemple, à la page 38 du rapport hebdomadaire de la surveillance sur la vaccination publié le 20 janvier 2022 par le Département de Santé Publique du Royaume-Uni, dans le tableau 12, pendant la période du 26 décembre 2021 au 16 janvier 2022, la proportion d’infection, d’hospitalisation et la mortalité cause du COVID-19 sans réajustement de chaque 100,000 personnes au Royaume-Uni sous la catégorie comme vaccinés de trois doses et non vaccinés.

Il nous fait remarquer que pour les gens plus de 30 ans, ceux vaccinés de trois doses du vaccin possèdent plus de chance d’infection que les non vaccinés.

Par contre dans le groupe de moins 18 ans et celui entre 18-29 ans, les cas d’infection sont beaucoup moindres que les non vaccinés. Notamment pour le groupe de moins 18 ans, les cas d’infection de  non vaccinés font beaucoup plus que les vaccinés de trois doses du vaccin.

Après la lecture de tel rapport, il nous fait facilement induire en erreur pour accepter la vaccination, même la troisième dose de rappel. Surtout pour les parents qui veulent bien protéger ses enfants, cela les fait la motivation de faire ses enfants se vacciner de trois doses du vaccin au plus tôt possible?

Mais faites-vous attention, tout cela est trompeur!

Qu’est-ce que la problème de telle statistique?

À la page 17 de ce rapport, il affiche la date de la première vaccination des groupes de tous les âges au Royaume-Uni.

À la page 18 de ce rapport, il affiche la date de la deuxième vaccination des groupes de tous les âges au Royaume-Uni.

À la page 19 de ce rapport, il affiche la date de la troisième vaccination des groupes de tous les âges au Royaume-Uni.

Par ces trois schémas, nous pouvons savoir que beaucoup des gens moins de 18 ans se sont vaccinés récemment de la première, deuxième ou troisième dose du vaccin au COVID-19.

Cela dit qu’il existe beaucoup des gens moins de 18 ans qui sont vaccinés de la première dose, mais le jour d’infection ne dépassait pas 21 jours de la vaccination, sont aussi calculés dans la catégorie non vaccinés. Même chose pour les gens moins de 18 ans qui sont vaccinés de trois doses moins de 14 jours , sont calculés dans la catégorie du groupe vacciné de deux doses.

Si c’est juste de telle information trompeuse, il n’aurait pas de conséquence très grave.

Le plus horrible, c’est que dans le groupe d’infection après la première vaccination, à peu près 50% des gens sont infectés, hospitalisés ou morts en 14 jours de la vaccination !

À suivre: “Les données de la supervision sur la vaccination en Écosse et en Alberta au Canada pourraient induire en grand erreur (III)”

Ce qui précède représente les opinions personnelles des auteurs.

Lien de référence


Édité et posté par 月亮之上