Ferme Navigation, Vancouver, Canada

Traducteur: 北国雪飘 

Traduit de l’article: https://gnews.org/post/p1865623/

Auteur original : 丁过

Source de l’image: Reuters

L’année passée l’économie chinoise au type de “double circulation ” se déroulait à un effet tel que froid à l’interne et chaud à l’externe. Suite à un ensemble effet de la consommation déclinante à l’interne et une inflation forcée de l’externe, l’économie interne s’enfonce en récession. Par contre cause de la destruction de la chaîne logistique mondiale par COVID , les entreprises chinoises ont obtenu une masse des commandes commerciales.

Le premier économiste du Groupe Macquarie HU Junwei a estimé que la grande croissance de l’exportation chinoise a bien couvert la récession du marché d’immobilier en Chine et la faiblesse extrême du marché de consommation.

 Selon les chiffres officiels du gouvernement chinois, une croissance de 30% enregistrée pour l’exportation chinoise, un meilleur bilan commercial du record de l’histoire , atteint à 676 millards USD, une croissance de 26%. Don’t la part envers les États-Unis atteint même à 396.58 millards USD !

Et un point à remarquer, c’est que la croissance d’exportation de décembre dernier a chuté à 21%, ce qui signifie une réduction des demandes commerciales  globales à la Chine.

Il y a plusieurs raisons: l’effet de la prestation sociale liée au COVID est en récession, les pays asiatiques de concurrence avec la Chine ont pris plusieurs commandes avec la reprise de la pandémie. Et aussi la chaîne logistique de la Chine a été coupée par la dernière épidémie.

Avant la pandémie, la Chine a déjà occupé une part d’environ 50% de l’exportation mondiale, les pays occidentaux notamment les États-Unis dépendaient d’une façon extrême à la Chine, pour les matériaux concernants la sécurité nationalement  tels que ceux du médicament et militaires.

Imaginez si une fois la Chine en tant que l’usine mondiale suspend la fourniture des marchandises cause de l’épidémie incontrôlable ou une guerre déclenchée, est-ce qu’il pourrait mener à une coupure de fourniture et la grande inflation incontrôlable? C’est comme mettre en place un bombe de retardement au chevet en dépendant de la Chine communiste vicieuse.

 La compagnie américaine de consultation Eurasia Groupe qui se consacre à des analyses professionnelles de la crise politique internationale, a publié le 3 janvier le rapport sur les dix grandes risques mondiales de l’année, et cité l’échec de la politique “mise à zéro ” sur les cas COVID de la Chine  comme la plus grande risque potentielle.

Ce rapport estime que la politique mise à zéro effectuée par la Chine en 2020 a pris une réussite incroyable, par contre cette mesure dépassée ne pourrait pas fonctionner contre les variants Delta et Omicron qui sont plus vireux et possède plus de capacité de propagation.

Le rapport croit qu’une fois l’épidémie en Chine perd le contrôle , ce qui causera un chaos sur la chaîne logistique mondiale, et la pénurie des marchandises poussera en flèche l’inflation mondiale, et mènera en conséquence une crise économique mondiale et politique de chaque pays.

Selon certains reportages, actuellement l’épidémie se propage dans tout le pays en Chine, et il devient incontrôlable en réalité. Et il pourra faire enfoncer le chaos de la situation internationale, et en même temps accélérer la chute totale de l’économie chinoise et celle du PCC !


Édité et posté par 月亮之上