Traducteur: MOS Groupe  – 黑皮诺

 Les médias américains ont rapporté le 31 décembre que le PCC utilise une partie de son réseau interne de surveillance Internet pour extraire des données des médias sociaux occidentaux et fournir des informations sur des cibles étrangères à ses organismes gouvernementaux.

Les médias ont examiné des centaines de documents d’appel d’offres, de contrats et de documents d’entreprise du PCC, affirmant que le logiciel d’analyse de l’opinion publique du PCC a également été utilisé pour recueillir des informations sur des cibles étrangères par l’intermédiaire d’entreprises américaines comme Twitter et Facebook.

Le Gouvernement du PCC a également lancé un projet de « Plate-forme d’analyse des étrangers » d’une valeur de 300,000USD visant à exploiter des plateformes de médias sociaux comme Twitter, Facebook et YouTube afin d’obtenir des données sur des « journalistes occidentaux de renom » et sur des « personnes clés dans les milieux politique, commercial et médiatique ».

En outre, le gouvernement communiste a mis en place d’autres programmes d’observation des langues occidentales et étrangères à Hong Kong et au Xinjiang.

Ce rapport intervient à un moment où les relations entre les États-Unis et le Parti communiste chinois sont tendues sur toute une série de questions. Capitol Hill a contacté le bureau de la presse étrangère du gouvernement chinois ainsi que l’ambassade de Chine à Washington pour obtenir des commentaires.

Lien vers l’article original :

中共政府从西方社交媒体收集了大量数据

Posté par : Petite abeille

Pour plus d’information, suivez-nous:

New York MOS Himalaya GTV

New York MOS Himalaya MOS TALK

New York MOS Himalaya Gettr

New York MOS Himalaya YouTube

Bienvenue sur New York MOS Himalaya | Discorde