le Groupe Mont-Royal Montréal

Traducteur: 月亮之上 

Traduit de l’article: https://gnews.org/post/p1624511/

Source de l’image: wsj.com

Selon la Deutsche Welle 28, après la pénurie d’électricité et de charbon, le prix du diesel en Chine a augmenté. En même temps, il y a une pénurie d’approvisionnement en diesel. Partout, les stations-service ont fait le plein en quantités limitées.

Depuis le début du mois de septembre, le prix du diesel en Chine est passé de 5 500 yuans par tonne à environ 8 600 yuans par tonne. Il s’agit d’une augmentation de 55 % en un court laps de temps.

Dans plusieurs provinces du pays, les stations-service ne donnent que 100 à 300 litres de diesel pour un véhicule lors du ravitaillement des camions. La capacité du réservoir de carburant d’un camion est généralement de 1 000 litres.

Les camionneurs soupirent : cette quantité de carburant n’est pas suffisante pour un court trajet. La plupart du temps, ils doivent rester à la maison. Mais chaque année, plus de 20 000 yuans d’assurance + assurance commerciale, comme beaucoup de points doivent être payés.

L’une des raisons de la pénurie de diesel est la “réaction en chaîne” provoquée par le manque de charbon : pour faire face aux restrictions d’électricité, les usines et les entreprises qui ne veulent pas s’arrêter et réduire leur production ne peuvent acheter que des générateurs diesel. Ce qui augmente la quantité de carburant diesel.

En outre, la pénurie de carburant diesel est également causée par l’augmentation des prix internationaux du pétrole brut, le manque de capacité des entreprises de raffinage et la demande accrue de pétrole dans le nord pendant la saison des récoltes.

La production nationale de charbon représente 90 % de son utilisation totale. Même avec les contraintes des accords internationaux sur le climat, le PCC peut secrètement augmenter l’exploitation minière pour pallier partiellement la pénurie de charbon.

Mais 70 % de la consommation nationale de pétrole et de gaz dépend des importations. Les prix du pétrole et du gaz ont augmenté de façon exponentielle par rapport à l’année dernière. Cela revient à utiliser deux fois plus de devises étrangères que l’année dernière pour acheter la même quantité de pétrole et de gaz. Les prix du pétrole et du gaz sont loin d’avoir atteint un sommet. Les réserves de devises étrangères du PCC seront rapidement épuisées. Il est donc prévisible que la crise énergétique du Parti communiste s’aggrave encore.

Le diesel est le “sang” de l’industrie du transport. La logistique est le pont entre l’offre et la demande. En cas de pénurie de diesel, la chaîne industrielle du Parti communiste chinois sera brisée plus rapidement. Cela entraînera une pénurie de l’offre et une augmentation des prix sur le marché des consommateurs finaux, ce qui poussera fortement l’inflation nationale.

La Chine étant le plus important exportateur mondial de produits de base courants, une crise énergétique au niveau national déclenchera une hyperinflation sur le marché international.

Ce qui précède représente les opinions personnelles des auteurs.

Lien de référence