Traductrice: HimalayaItaly Dandan

Hu Xijin, qui dirige le journal d’État, a fait cette prédiction dans un tweet à l’occasion du 20e anniversaire du 11 septembre.

“Les attentats du 11 septembre étaient des attentats-suicides commis par 19 terroristes, mais ce n’était pas l'”attentat-suicide” du terrorisme. Le terrorisme accumulera du pouvoir pour lancer la prochaine attaque mortelle. Le temps prouvera que les États-Unis ont tort de considérer la Chine comme leur principal adversaire”, a-t-il écrit.

Tweet de HU Xijin

Dans une tribune publiée dans le Global Times, Hu a encouragé les Américains à “se réveiller” et à accepter la montée en puissance du Parti Communiste Chinois (PCC) :

“Les leçons que les élites américaines tirent du 11 septembre sont également déplacées : la guerre contre le terrorisme a accaparé les ressources et l’attention des États-Unis et a constitué une opportunité pour la montée en puissance de la Chine. À ce jour, elles ne comprennent toujours pas tout. Ils croient avec arrogance que l’essor de la Chine a été déclenché par leur étourderie. Ils s’entêtent à croire que le pouvoir des États-Unis est assez fort pour déterminer le destin de l’une des plus anciennes civilisations, dont la population est quatre fois supérieure à celle des États-Unis, et qu’ils auraient pu maintenir le peuple chinois dans la cage de la pauvreté pour toujours. Réveillez-vous.”

Ces commentaires sont intervenus la même semaine où il est apparu que le général Mark Milley, président des chefs d’état-major interarmées, s’est entendu avec ses homologues communistes chinois pour usurper le contrôle civil du gouvernement des États-Unis.

Source d’information: Chinese State-Run Media Chief Predicts Another ‘Deadly Attack’ On America.

Auteur: Natalie Winters de The National Pulse