Le PCC cherche à renforcer son contrôle sur le marché mondial

Traductrice : Charline

Relecture : Jean Michel

Daniel Berehulak | Actualités Getty Images | Getty Images

La Chine diversifie son approvisionnement en ressources naturelles – une mesure qui renforcera la capacité de Pékin à militariser le commerce contre ses rivaux géopolitiques, selon un rapport récemment publié par le cabinet de conseil Verisk Maplecroft.

«Si la Chine a une carence, c’est sa forte dépendance vis-à-vis des ressources naturelles étrangères».

La Chine est un grand consommateur de produits de base importants, notamment le pétrole brut et le minerai de fer. Mais le pays dépend fortement des importations pour satisfaire sa demande intérieure de ces produits.

Une façon dont le pays diversifie ses sources d’importation consiste à acheter des participations dans des entreprises étrangères, a déclaré Verisk Maplecroft. Cela augmentera la proportion des ressources appartenant à la Chine dans les importations totales du pays, selon le rapport.

À titre d’exemple, le cabinet de conseil a déclaré que le nombre de sociétés chinoises de métaux de base et d’or en Océanie est passé de zéro en 2000, à 59 l’année dernière. Il représentait environ 22,6% de la participation étrangère totale dans ces entreprises.

« La Chine cherche à renforcer son contrôle sur les chaînes d’approvisionnement mondiales via des investissements à l’étranger et des partenariats avec des majors internationales. Pékin soutient les entreprises publiques chinoises (entreprises d’État) pour «se mondialiser » et établir le contrôle des bases de ressources à l’étranger depuis la fin des années 1990 ».

Pivotement vers des « régimes autocratiques

La Chine importe des produits essentiels tels que le pétrole brut, le gaz naturel, le charbon métallurgique et le minerai de fer d’un groupe de partenaires commerciaux « hautement concentrés », a déclaré Verisk Maplecroft.

En diversifiant ses sources d’importation, la Chine préfère les fournisseurs de « régimes autocratiques stables» aux démocraties qui peuvent impliquer de fréquents changements de gouvernement ou des changements potentiels de politique.

Mais les pays démocratiques dominent la production de certaines ressources – l’une d’elles est le minerai de fer.

L’an dernier, le plus grand fournisseur de minerai de fer de la Chine était l’Australie, un allié américain récemment frappé par les restrictions commerciales de Pékin.

C’est pourquoi la Chine a renforcé ses liens commerciaux avec d’autres producteurs de minerai de fer comme le Brésil et la Guinée, selon le rapport Verisk Maplecroft.

 Commerce d’armes

La Chine est de loin le premier partenaire commercial de l’Australie dans le domaine des biens et services.

Pékin a montré qu’il était disposé à utiliser le commerce comme un levier géopolitique, selon le rapport.

Le rapport cite l’exemple de la Chine interdisant le charbon australien. Les relations entre les deux pays se sont détériorées après que l’Australie a soutenu un appel à une enquête internationale sur la gestion par la Chine de l’épidémie de Covid-19, qui est apparue pour la première fois dans la ville de Wuhan.

Le charbon n’était que l’une des exportations australiennes touchées par les mesures de rétorsion chinoises allant des droits de douane aux interdictions et restrictions.

De telles tensions géopolitiques pourraient persister alors que la Chine accélère ses efforts pour réduire sa dépendance à l’égard de fournisseurs de ressources « hostiles », a déclaré Verisk Maplecroft.

« L’interdiction des importations de charbon d’Australie était un excellent exemple, mais d’autres sont susceptibles de suivre.

https://www.cnbc.com/2021/03/18/china-is-building-up-its-ability-to-weaponize-trade-new-report-says.html

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

秘密翻译组G-Translators

秘密翻译组需要各类人才期待战友们的参与: https://forms.gle/bGPoyFx3XQt2mkmY8 🌹 欢迎大家订阅 - GTV频道1: https://gtv.org/user/5ed199be2ba3ce32911df7ac; GTV频道2: https://gtv.org/user/5ff41674f579a75e0bc4f1cd Mar. 19