Le gouvernement canadien a alloué 830 000 $ pour soutenir un projet de collaboration avec le Wuhan Institute of Virus

le Groupe Mont-Royal Montréal

Traducteur: 月亮之上 

kubnews

Traduit de l’article: https://gnews.org/zh-hans/923190/

Selon un rapport publié dans Canada’s RebelNews [1], le gouvernement Trudeau finance un projet de recherche de 830 000 $ sur le virus du PCC en étroite collaboration avec l’Institut de recherche sur les virus de Wuhan, le berceau du virus.

Selon une annonce sur le site officiel du gouvernement canadien [2], le gouvernement canadien a alloué 828 000 $ pour financer un projet de recherche visant à améliorer la détection immédiate du virus du PCC. Le projet est dirigé par le professeur Xiaochun Le de l’Université de l’Alberta, avec la participation de l’Université de l’Alberta, de l’Agence canadienne d’inspection des aliments et du Wuhan Institute of Virus Research. Le projet comprend également la déclaration suivante: “L’objectif à moyen terme du projet est de valider notre méthode de détection instantanée en la testant au cœur de cette pandémie. Les membres de notre équipe projet à Wuhan dirigeront cette partie des travaux”. En d’autres termes, cette partie du travail sera probablement effectuée par l’Institut de recherche sur les virus de Wuhan. Selon le site Web du gouvernement canadien [2], la date de début du projet est le 1er mars 2020, pour une durée de deux ans.

Bien que le projet se consacre à la recherche de techniques de détection du virus PCC, l’étroite collaboration avec l’Institut de recherche sur les virus de Wuhan est profondément troublante.

Selon le Washington Post [3], le gouvernement américain a exprimé des inquiétudes concernant le contenu de la recherche de l’Institut de Wuhan sur les virus en 2018 et a envoyé des chercheurs visiter l’Institut des virus de Wuhan. Dans un rapport soumis à Washington, des chercheurs américains ont averti leur gouvernement que les recherches menées à l’Institut du virus de Wuhan sur la transmission interhumaine potentielle du coronavirus de la chauve-souris avaient le potentiel de déclencher une pandémie virale mondiale.

Et le manque constant de transparence du PCC sur la question du virus du PCC est déjà un problème bien connu. L’article de l’Associated Press [4] est également cité dans cette histoire, notant que le PCC a supprimé la vérité sur le virus en janvier dernier, bien qu’il sache déjà que la transmission du virus pourrait provoquer une pandémie, et a organisé un banquet de l’Avant-garde six jours plus tard, causant encore plus infections généralisées, tandis que les médecins locaux de Wuhan ont été réduits au silence par les menaces du gouvernement.

Les scientifiques sous le système du PCC s’aligneront sur le gouvernement du PCC afin de se préserver ou ils disparaîtront. Le PCC devrait être tenu pleinement responsable des décès ainsi que de la dévastation économique causée par cette épidémie mondiale. Et le gouvernement canadien devrait cesser de prendre l’argent durement gagné des Canadiens ordinaires pour travailler avec le PCC.

Commentaires:

Le gouvernement Trudeau du Canada travaille avec le PCC depuis longtemps, et cette pratique a provoqué un tollé de la part du public canadien à la suite de la pandémie de virus du PCC. Il y a un grand nombre de commentaires sous l’histoire condamnant le gouvernement canadien pour cette pratique. Nous pouvons voir qu’un grand nombre de gens ordinaires se sont réveillés.

Lien de référence:

https://www.rebelnews.com/trudeau_research_grant_nearly_one_million_dollars_covid19_research_wuhan_virus_research_laboratory

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments