La demande mondiale en aviation voit le plus grand plongeon de l’histoire d’ici 2020

 le Groupe Mont-Royal Montréal

Traducteur: 月亮之上 

hepwallpaper.blogspot.com

Traduit de l’article: https://gnews.org/zh-hans/880204/

Kyodo News a rapporté le 4 février que l’Association du transport aérien international (IATA) a annoncé le 3 février que le Revenue Passenger Kilometer (RPK), qui montre combien les compagnies aériennes paient pour transporter des passagers, diminuera de 65,9% dans le monde en 2020 par rapport au précédent an. L’IATA a qualifié cela de «plus grand plongeon de l’histoire», la demande en aviation réduite à un tiers. Cela souligne l’impact de l’épidémie croissante du virus du PCC sur l’industrie du transport aérien.

«L’année dernière ne peut être décrite que comme une situation dévastatrice», a noté Alexandre de Juniac, président du conseil d’administration de l’IATA. Au début de la période de vaccination, la reprise du trafic aérien international était très attendue, mais en raison de l’émergence du virus muté, «les attentes optimistes ont été brisées» et les réservations des compagnies aériennes pour janvier 2021 ont baissé de 70% d’une année sur l’autre , et il n’est toujours pas prévisible quand la récupération aura lieu. Alors que la mutation du virus du PCC continue de se propager, il sera difficile pour l’industrie aérienne mondiale de rebondir.

Selon l’enquête des institutions professionnelles britanniques, trois mutations fortes différentes de virus du PCC découvertes au Royaume-Uni, en Afrique du Sud et au Brésil au cours des deux derniers mois, se sont propagées à 77 pays et régions. Selon l’analyse, ces trois virus sont tous infectieux et mortels en raison de la mutation de la «protéine stinger» qui joue un rôle important dans l’infection du corps humain. L’efficacité des vaccins existants contre ces trois virus n’a pas encore été confirmée par les organismes professionnels. Cela a accru les craintes. Les gouvernements ont donc intensifié leurs efforts d’embargo, s’ajoutant aux économies déjà en train de s’effondrer de divers pays.

Commentaires:

Le Dr Yan Limeng a clairement fait remarquer par Lude Media dès le 19 janvier de l’année dernière que le virus de la Nouvelle Couronne (PCC) a été fabriqué par le laboratoire militaire du PCC et a été délibérément libéré par le PCC en tant que virus armé. Le Dr. Yan plus tard dans ses deux rapports scientifiques sur le virus, le virus du PCC officiellement défini comme «des armes biologiques super-illimitées», a directement accusé le PCC d’avoir commis des crimes de guerre.

La situation tragique de l’industrie aérienne mondiale est un microcosme des conditions économiques mondiales d’aujourd’hui. Malheureusement, le rapport impeccable du Dr Yan n’a pas reçu suffisamment d’attention de la communauté internationale, dirigée par les États-Unis et le Japon. Le nombre d’Américains qui sont morts du virus du PCC a largement dépassé le nombre total d’Américains tués dans les deux guerres mondiales. Ces pays, qui ont été dévastés par le virus, n’ont rien fait pour retracer le virus jusqu’à sa source. Il est décevant que les pays ne fassent rien pour arrêter le virus à un moment où le public réclame justice et endiguement du virus.

Lien de référence:

https://china.kyodonews.net/news/2021/02/10a69606f2aa-2020.html

+1
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments