L’assistant de santé américain a annoncé la nouvelle: le vaccin CCP de Pfizer a provoqué un désastre chez les personnes âgées

le Groupe Mont-Royal Montréal

作者: Traducteur: 月亮之上 

flipboard.com

Traduit de l’article: https://gnews.org/zh-hans/835865/

Un assistant de santé agréé nommé James a enregistré une vidéo de 47 minutes et l’a mise en ligne, a rapporté Health Impact News le 26 janvier. La vidéo révèle que la maison de retraite où il travaille a eu des conséquences catastrophiques après avoir utilisé le vaccin Pfizer contre le virus du PCC.

James dit dans la vidéo que la maison de retraite où il travaille compte très peu de résidents qui ont contracté le virus du PCC. Personne n’est mort en 2020. Cependant, peu de temps après l’injection du vaccin ARNm expérimental de Pfizer, 14 personnes sont décédées dans les deux semaines. Encore plus horrible, c’est le fait que beaucoup plus de personnes sont aux prises avec la mort.

Il est clair que James est soumis à beaucoup de stress mental. Il admet qu’il n’a rien à gagner des révélations et qu’il perdra probablement son emploi en conséquence. Dans la vidéo, il mentionne explicitement que les victimes du vaccin sont tous des patients dont il s’occupe et qu’il connaît bien. Après avoir été injecté avec le vaccin à ARNm, le vieil homme qui était capable de marcher seul ne pouvait plus marcher, et le vieil homme qui était capable de lui parler de manière cohérente était incapable de parler.

Après l’administration du vaccin Pfizer, ces personnes se sont effondrées et sont en train de mourir. Ses supérieurs ont expliqué que les décès dans la maison de soins infirmiers ont été causés par un “super-propagateur” du virus du PCC. Cependant, James a révélé que les personnes âgées qui avaient refusé le vaccin n’étaient pas malades.

James a dit très clairement qu’en tant que chrétien, il ne pouvait pas violer sa conscience. Il ne pouvait plus rester silencieux. Il ne s’oppose pas aux vaccins, il partage simplement ce qu’il sait être vrai.

C’est un schéma très clair. Donnez aux personnes âgées le vaccin ARNm, puis blâmez les maladies et les décès induits par le vaccin sur l’infection par le virus du PCC. Big Pharma et leurs médias sponsorisés s’en tirent parce que plus de professionnels de la santé comme James ne se manifestent pas pour exposer la vérité et parler au nom des impuissants.

Comme James l’a dit, une grande partie des médias grand public devrait être blâmée. Parce qu’ils ne signalent pas l’extinction que les vaccins apportent aux personnes âgées. Au cours des derniers mois, les gens ont été plus préoccupés par l’élection présidentielle américaine. Les gens perdent leurs grands-mères, leurs grands-pères et d’autres à cause de ces injections. Les médias traditionnels s’intéressent davantage à savoir qui sera élu président qu’à rapporter le plus grand génocide de l’histoire de ce pays.

James appelle les autres soignants, infirmières et membres de la famille à sortir publiquement et à parler au monde des conséquences dévastatrices de ces vaccins expérimentaux contre le virus de l’ARNm du PCC. «Si vous savez ce qui se passe et que vous ne parlez pas, alors vous faites partie du problème; combien de vies doivent encore être perdues avant que nous disions la vérité.»

Commentaires:

Le nombre de personnes infectées par le virus du PCC a dépassé les 100 millions dans le monde, mais aucun pays n’ose admettre publiquement que le virus provient des laboratoires militaires du PCC et que c’est une arme biochimique du PCC. Sans aucune compréhension claire de la source et du mécanisme du virus, l’efficacité des vaccins introduits à la hâte est discutable. Ce qui est encore plus choquant, c’est que derrière ces sociétés de développement de vaccins, il y a beaucoup de pouvoir capitalistique du PCC. M. Guo Wengui a déclaré à plusieurs reprises sur les ondes que l’introduction hâtive de vaccins sans rechercher la source du virus entraînerait des catastrophes secondaires encore pires que le virus. Le seul antidote contre le virus est de tenir le PCC responsable et de détruire ce système pervers.

Lien de référence:

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments