L’Émission de Miles Guo – 2e partie : Décidément, le PCC exécutera leur projet d’invasion de Taïwan, intitulé « Deux Dragons »

Le Mouvement des Lanceurs d’Alerte a été le premier à révéler le projet « Deux Dragons » du PCC, qui consiste à capturer Hong Kong et de Taïwan. Ce que le PCC désir le plus, c’est Taïwan.

Transcription:

Mes compatriotes à Taïwan, vous êtes forts de 23 millions, mais vous serez confronté à un choix historique, car il est clair que Xi Jinping a décidé d’exécuter son projet d’invasion de Taïwan qu’il avait depuis des années.
Ceci est basé sur ce que j’ai vu et entendu, ainsi que ma connaissance sur ses idées. Ses idées de soumettre la région incluant Taïwan, Hong Kong et Macao sous son règne.

Son projet a été retardé par les manifestations à Hong Kong depuis 2019, par les sanctions économiques de l’administration Trump et par la pression politique venant de l’opposition du Movement des Lanceurs d’Alerte et à l’intérieur de son Parti. Mais il n’a pas renoncé à son projet, intitulé « Deux Dragons ».

Nous, le Movement des Lanceurs d’Alerte, avons été le premier à révéler le projet « Deux Dragons » du Parti Communiste, dont l’objectif est de capturer Hong Kong et Taïwan, deux des « Quatre Dragons asiatiques ».

Ce projet fait partie de l’ambition du Parti Communiste à s’étendre sa domination en Asie et dans le reste du monde depuis 2012 J’en ai vu un tas de gars arrogants, qui pensent tout savoir Ce projet est le point de départ sur le Parti Communiste, mais en réalité ils n’en savent rien. Ce projet est le point de départ de leurs plans quinquennaux d’ici 2025, 2035 et 2049.

D’abord ils étendent leur domination à la frontière. Ensuite l’Asie, le Moyen-Orient et l’Afrique. Puis en Europe et aux États-Unis. Dans le domaine économique, financier, militaire, politique et spatial, avec l’aide d’espionnage et de corruption. La menace est imminente.

Mais c’est ce que beaucoup de Taïwannais, retranchés dans l’isolationnisme, ne veulent pas faire face. Ils pensent que la chance sera encore de leur côté, malgré la menace permanente en face. D’une part, ils pensent que le régime communiste n’ose pas les envahir à cause de leur relation avec les Etats-Unis. D’autres part, ils se servent de la menace communiste pour solliciter les aides américaines.

Pire encore, de nombreux politiciens taiwanais du Kuomintang et du Parti Démocrate Progressiste sont déjà dans la poche du régime Communiste. Bref, pas mal de gens compte sur la chance, et nombreux veulent passer du deal avec le régime Communiste. Et tout ça va encourager le régime Communiste à exécuter leur projet d’invasion. Parce dans le Parti Communiste, on voit la chose de cette manière : Puisque la plupart des politiciens taiwanais sont dans la poche, ainsi que les dirigeants des grandes entreprises et les médias taiwanais, alors on n’aura aucun problème pour capturer Taïwan.

Ensuite, il reste qu’à contrôler les Etats-Unis pour contrôler le monde. Souvenez-vous, Di Dongsheng disait « on a un deal avec l’état profond aux Etats-Unis ». Alors, c’est quoi le deal ? Bah, c’est d’utiliser Taïwan comme monnaie d’échange. Vous pensez que le Parti Communiste veut simplement les terrains au Texas ? Ou Hawaii ? Non. Ce que le PCC désir le plus, c’est Taïwan.

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments