Le ministre canadien de la Sécurité publique met en garde: l’ingérence du PCC est une «menace majeure»

 le Groupe Mont-Royal Montréal

Traducteur: 月亮之上 

Editeur: XM

blog.nationalcitizensalliance.ca

Traduit de l’article: https://gnews.org/zh-hans/738638/

True North a rapporté le 6 janvier 2021 que le ministre canadien de la Sécurité publique, Bill Blair, avait envoyé une lettre aux députés avertissant le gouvernement canadien de la menace d’ingérence étrangère posée par le PCC.

Le document de 12 pages identifie l’ingérence étrangère dans les affaires canadiennes comme une «menace importante» et énumère le PCC comme le principal auteur de l’ingérence. «De plus, des pays étrangers, y compris le PCC, ont cherché à menacer et à intimider des individus dans le monde, y compris le Canada, par le biais de diverses entités étatiques et d’agents non étatiques».  «Cependant, nous réalisons que ces stratégies peuvent également être utilisées comme camouflage pour réprimer la dissidence, y compris sur les campus universitaires, pour faire pression sur les opposants politiques et pour instiller une peur générale du pouvoir de l’État, où que vous soyez. » Blair a écrit.

Blair a continué en citant «l’Opération Fox Hunt» du PCC comme exemple des activités d’influence qui se déroulent sur le sol canadien. L’Opération Fox Hunt est un programme du PCC visant à enquêter sur les fonctionnaires chinois qui ont éludé les accusations de corruption à l’étranger et à les rapatrier sur le continent pour y être poursuivis. Le programme est en place au Canada depuis 2014.

«Le gouvernement est conscient que certains pays étrangers essaient de saper notre économie à leur propre profit. » «Chaque fois que des nations étrangères perverses tenteront de nuire à nos communautés, de saper les valeurs ou de mettre en péril les institutions sur lesquelles la nation a été bâtie, nous agirons.» Blair continua.

Pour des raisons de sécurité nationale, le gouvernement canadien a récemment rejeté une tentative de l’entreprise publique chinoise Shandong Gold Mining Co. d’acquérir une mine d’or dans le nord du Canada.

La décision intervient peu de temps après le rapport public annuel de 2019 de l’Agence canadienne de sécurité, qui prévenait que «certaines entreprises publiques et privées» ayant des liens étroits avec des pays étrangers mettent en péril la sécurité nationale du pays en achetant d’importants projets canadiens.

Commentaires:

Depuis des années, le régime du PCC achète des actifs clés dans les pays occidentaux. En 2013, une société d’État chinoise a acquis le géant pétrolier canadien Nexen (Nexen). Une autre société chinoise a acquis la société de télécommunications par satellite Norsat, basée à Vancouver. Une entreprise de Hong Kong a été autorisée à acquérir l’entreprise montréalaise de technologie laser ITF Technologies. En plus de l’invasion économique du Canada, il y a aussi une invasion des valeurs par le PCC. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a personnellement déclaré qu’il enviait la dictature du PCC et qu’il était indulgent envers ses politiques contre le PCC. Les grands médias canadiens ont également joué un rôle dans la glorification du PCC.

Lien de référence:

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments