Les raisons profondes des étranges coupures d’électricité du PCC dans de nombreuses provinces

Auteur: Himalaya Russie Wenqiang

Traduction: Charline Relecture: Marie

Récemment, le Hunan, le Jiangxi, le Zhejiang, la Mongolie intérieure et d’autres endroits ont successivement publié des avis pertinents sur l’utilisation ordonnée de l’électricité ou les coupures de courant. La Commission provinciale de développement et de réforme du Jiangxi a annoncé qu’à partir du 15 décembre, des ruptures de courant seront mises en œuvre pendant les périodes de pointe du matin et du soir, et une distribution de courant ordonnée sera mise en place.

La province du Zhejiang et de nombreuses villes ont également publié des avis exigeant que les entreprises concernées n’allument les équipements de chauffage tels que chauffages électriques dans les bureaux que lorsque la température descend en dessous de 3 degrés Celsius (y compris 3 degrés Celsius) et que la température intérieure ne doit pas dépasser 16 degrés Celsius. Dans certains endroits la restriction sont encore plus sévères pour les entreprises.

Dans la province du Zhejiang, en raison de pénuries d’électricité, toutes les usines sont tenues d’arrêter la production à partir du 15 jusqu’à la fin du mois, et les structures publiques ont également reçu des préavis de coupure de courant. Cette avalanche soudaine de coupures d’électricité a poussé la plupart des entreprises privées et des petits ateliers de la Chine à se précipiter pour travailler jour et nuit pendant qu’ils ont encore de l’électricité. Depuis le 19 décembre, Pékin, Chongqing et la province de Jilin sont sous alerte de surcharges électriques. L’équivalent d’EDF de la province du Hunan est totalement entré en mode « État de guerre ».

De nombreux médias ont rapporté que la raison de la restriction de courant est due au fait que la Chine avait riposté contre l’Australie pour avoir insisté sur une enquête indépendante et approfondie sur la source du Coronavirus, qui à son tour restreignait les importations de charbon australien, entraînant une pénurie d’énergie pour la production d’électricité à cause d’une insuffisance des réserves nationales de charbon. Hu Xijin, rédacteur en chef du média officiel ” Global Times “, a déclaré dans un article que cette déclaration était un pur non-sens.

Hu Xijin a déclaré sur le réseau social chinois Weibo qu’il y avait les deux raisons à cet état de fait: l’une étant de répondre à l’appel international pour l’économie de l’énergie et à la réduction des émissions de Co² afin d’atteindre l’objectif à la fin de l’année, l’autre étant une pénurie d’électricité temporaire.

Le ” Yun Finance ” de la Chine continentale a souligné que la principale raison de la restriction et des coupures d’électricité était que la Chine avait suspendu les importations de charbon australien à partir du 6 novembre, entraînant une pénurie de charbon pour la production d’électricité. Le charbon thermique originaire d’Australien représente environ 57% de consommation de la Chine. Si le charbon australien est en rupture, cela peut entraîner des pénuries d’approvisionnement à court terme dans certaines régions. La Commission nationale de développement et de réforme de la Chine a répondu à l’incident le 17 et a déclaré qu’en raison de multiples facteurs, la consommation nationale d’électricité du pays avait augmenté rapidement depuis décembre. À l’heure actuelle, la consommation électrique des habitants de ces zones n’est pas affectée et la capacité de fourniture d’électricité est généralement suffisante pour assurer une consommation électrique stable.

La Commission nationale du développement et de la réforme a également souligné trois raisons : premièrement, la reprise rapide de la production industrielle a entraîné la croissance de la consommation d’électricité ; deuxièmement, le froid extrême a encore surchargé la production ; troisièmement, la capacité de réception externe limitée et les pannes ont accru la difficulté d’assurer l’alimentation électrique.

Tout d’abord, il est clair que la Chine ne manque pas du tout d’électricité, il exporte même de l’électricité au Myanmar, au Vietnam et au Laos. Selon le rapport publié par BP World Energy Statistics en 2019, la Chine est le pays qui produit le plus de d’électricité et qui a connu la plus forte augmentation au monde. En 2018, la production d’électricité de la Chine atteint 7111,8 TWh, soit une augmentation annuelle de 7,7%, 26,7% du total mondial.

Cependant, la Chine a officiellement annoncé l’interdiction d’importer du charbon d’Australie puis a annoncé des coupures de courant et appelle à faire des économies d’électricité pendant peu de temps. Le délai entre les deux est très proche, et il n’y a pas eu un tel phénomène ces dernières années. Quelle en est la véritable raison ?

 1. La suspension de l’importation de charbon australien a eu un impact important sur l’approvisionnement en électricité dans le Sud. Les centrales électriques situées sur la côte l’est de la Chine n’ont nul choix que de passer au charbon indonésien et au charbon russe, mais la qualité est bien inférieure à celle du charbon australien. On rapporte que la centrale électrique de Yueyang dans la province du Hunan et la centrale électrique de Baoqing sont en arrêt en raison d’une ” rupture de stock “.

2. Après deux années de guerre commerciale sino-américaine, la situation du commerce extérieur et de l’économie intérieure de la Chine a été bien affaiblie, mais le montant des réserves de change officiellement annoncées par la Chine s’est miraculeusement stabilisé. Lorsque le monde extérieur a exprimé sa confusion, le site ” NetEase ” a publié le 17 août un article d’analyse financière qui a déclaré que les réserves de change nettes de la Chine sont tombées en dessous de 1 billion de dollars américains, de quoi créer des paniques en Chine. Selon les statistiques, les importations annuelles de la Chine en 2019 ont atteint 2 billions dollars. La Chine manque de dollars,  de nombreux produits ne pouvant qu’être importés. Telles que les moteurs d’avion, les puces, les technologies brevetées, les produits agricoles, etc. En plus nous sommes proche de la conclusion des élections américaines, et le président Trump prendra les rênes des États-Unis. La pénurie de charbon et la restriction de la fourniture d’énergie par la Chine sont les premiers signes de l’effondrement de son économique.

3. La Chine et les États-Unis sont passés d’une « guerre commerciale » à une « guerre diplomatique ». Alors que la guerre biologique hors-limite initiée par la Chine fait rage à travers le monde, l’armée est entrée dans un état de mobilisation totale.

Après la réélection de Trump, un conflit houleux entre la Chine et les États-Unis sera inévitable. Quand la guerre éclatera, les coupures d’eau et d’électricité seront encore plus fréquentes.

Les 1,4 milliard de Chinois dirigés par le PCC ont toujours adhéré à la posture répressive du PCC. Cette fois, les coupures et restriction soudaines d’électricité du PCC sont susceptibles d’être une répétition de l’état de guerre pour tester la réaction du peuple et leur résistance à la pression. En outre, derrière la restriction de l’électricité, il est très probable qu’à l’avenir il y aura le rationnement de nourriture, de l’eau, puis un approvisionnement planifié de toutes les matières premières de nécessité. Le retour total d’une économie planifiée détruira l’espace de liberté des 1,4 milliard de chinois continentaux.

Le PCC a menacé 1,4 milliard de Chinois en lançant une guerre biochimique hors-limite dans une vaine tentative de gouverner le monde et de détruire la Démocratie, la liberté et la foi des peuples du monde ! Éradiquer le Parti communiste chinois est notre seul issu pour l’humanité!

( L’article ne représente que l’opinion personnelle de l’auteur )

Article d’origine:

+1
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

喜马拉雅巴黎七星农场

欢迎战友加入我們: Discord 群: discord.gg/mM4pXyJJAx 電報群: t.me/parissevenstars t.me/himalayaparis Dec. 22