BGY – Plan de guerre hors-limite du PCC pour contrôler le monde (13) – Dominion pour la domination

Auteur : 庚子灭共(文瑞) Editeur : 孔雀 & Marie

L’élection présidentielle américaine de 2020, comme l’a souligné M. Guo Wengui quelques mois avant le jour du scrutin, testerait essentiellement si le monde choisit le Parti communiste chinois (PCC) ou le système démocratique américain. Lude Media du Mouvement des Lanceurs d’Alerte a également averti que le PCC opérerait derrière l’élection pour s’assurer que BIDEN gagne comme ordonné par le secrétaire général Xi Jinping. Ce n’est qu’après des enquêtes de fraude massives ayant révélé des éléments de preuve liés au PCC que le public américain en vient à soupçonner à contrecœur si le système démocratique américain a été infiltré.

La plupart des Américains considèrent la Chine d’un point de vue étroit comme un rival économique émergent. Cependant, dans l’état d’esprit du PCC, l’Occident tout entier doit s’intégrer dans le système communiste chinois et il faut donc vaincre l’Amérique mais c’est quasi impossible en utilisant les méthodes de guerre conventionnelles. Par conséquent, la stratégie de guerre hors-limites, dont les tactiques BGY ( BOJ ), codées bleu (B), or (O) et jaune (J), représentent le contrôle de l’information (B), la corruption financière (O) et la corruption sexuelle (J).

Dans le best-seller « World without Mind », l’auteur Franklin Foer s’est déclaré profondément préoccupé par la manipulation de l’esprit des gens par les entreprises de la Big Tech telles que Google et Facebook. Dans la réalité quotidienne, le PCC a déjà fait de la Chine un « monde sans esprit » et vise à étendre son succès mondial à travers BGY.

Chrissy Clark rapporte dans « Un aperçu des liens commerciaux des principaux médias d’entreprise américains avec la Chine » que le PCC a établi des liens financiers étroits avec la plupart des médias occidentaux. Feifei Li, un scientifique en intelligence artificielle de premier plan travaillant sur Google et Twitter est associé au « Plan des mille talents » du PCC ; un réseau de talents chargés d’espionner les technologies occidentales. Facebook a embauché six employés de Chine continentale travaillant sur son algorithme de censure en guise de geste amical envers le PCC. Tous les faits ci-dessus peuvent expliquer pourquoi les médias grand public occidentaux rapportent sur la Chine de manière plus favorable en rapport aux autres potentiels « comtés de ce totalitarisme ». [1]

Avec les médias sous contrôle, le PCC s’est fixé comme prochain objectif de modifier les résultats des élections en pervertissant le système de vote. C’est une entreprise risquée, mais le résultat en serait digne. C’est pourquoi Xi Jinping a qualifié l’élection américaine de 2020 de « Bataille ultime ».

Le conseiller principal de la campagne Trump 2020, Steve Cortes, a fait une analyse convaincante des données de vote montrant les tendances inhabituelles. Dans les États oscillants où le taux de participation n’avait pas dépassé 60% au cours des deux dernières décennies, il est soudainement passé à 90%, et de nombreux bulletins de vote pour Biden ont les cases de choix vides concernant les candidats démocrates à d’autres postes gouvernementaux. Le taux de rejet des bulletins de vote par correspondance dans les États swing est extrêmement faible cette année. Prenons l’exemple de la Pennsylvanie, le taux de rejet pour 2020 est de 0,03% contre 1% en 2016. Puisque la plupart des électeurs de 2020 sont de nouveaux utilisateurs du bulletin de vote par correspondance, le taux de rejet devrait augmenter et non diminuer. Sans surprise, la majorité des bulletins de vote par correspondance sont pour Biden. La tendance électorale de Joe Biden viole la « Loi de Benford », qui est couramment utilisée pour les jugements de fraude. Des gens rapportent avoir vu des colis de bulletins de vote livrés par « SF Express », un service de messagerie basé en Chine qui n’a aucune activité commerciale officielle sur le sol américain.

« La Chine, l’Iran et la Russie ont été impliqués dans la tentative de coup d’État contre le président Donald Trump, qui aura remporté une victoire écrasante pour le peuple américain », a déclaré le général McInerney en plus de signaler que les forces spéciales américaines ont attaqué la ferme de serveurs de la CIA à Francfort en Allemagne et ont saisi le serveur du système de vote du Dominion [2] qui avait provoqué des incidents lors du recomptage des élections dans le plus grand comté de Géorgie le 29 novembre. [3]

Les rapports de la SEC déclarent le 1er décembre que « La société mère de Dominion a reçu 400 millions USD d’une banque d’investissement en Suisse, détenue à 75% par le gouvernement du PCC ». Un rapport de Tom Ozimek du 27 novembre affirme que « l’analyse technico-légale numérique a montré que le serveur de Dominion fut connecté à l’Iran et à la Chine ». [4]

Un utilisateur de Twitter nommé « 321C » a trouvé que le sous-domaine de partage de fichiers dvs pour Dominion « dominionvotingSYSTEMS (.) Com » est lié à un centre de données à Quanzhou, en Chine et à un centre de données à Hong Kong appelé « Power Line Data Center ». Le centre de données de Quanzhou est exploité par la société d’État du PCC, China Telecom. Le réseau du « Power Line Data Center » a été fourni par trois des principales sociétés de télécommunications d’État du PCC. Le centre de données de Hong Kong utilise les caractères chinois simplifiés comme langue de travail comme d’habitude en Chine communiste par opposition aux caractères chinois traditionnels utilisés à Hong Kong, et l’application de Chine communiste QQ a été utilisée pour assurer le service client, cela s’ajoutant à la chaîne de preuves déterminant que le « Power Line Data Center » est également une société sous la direction du PCC.

Les vastes forces en présence et ces dissimulations autour de la fraude électorale ont été rendues possibles par la longue préparation du PCC et l’utilisation efficace de la stratégie BOJ ( BGY ) grâce auxquelles il a pu manipuler chaque point de jonction d’un système démocratique, des postiers aux sénateurs, du commissariat de police local au dirigeant de la CIA et du système judiciaire.

Le Mouvement des Lanceurs d’Alerte avertit les citoyens du monde libre sur le fait que les bulletins de vote ici sont leur dernière arme d’autodéfense face aux agressions sournoises du PCC et ne doivent pas se laisser tromper par ce régime illégitime dont la survie est basée sur le fait que les 1,4 milliard de chinois n’ont jamais pu voir à quoi ressemble un bulletin de vote.

[1] https://www.gdeltproject.org/

[2] https://headlines360.news/2020/11/29/gen-mcinerney-reports-us-special-forces-attacked-cia-server-farm-in-germany/

[3] https://www.dailymail.co.uk/news/article-9001211/Dominion-Voting-Systems-server-crashes-election-recount-Georgias-largest-county.html

[4] https://www.theepochtimes.com/mkt_app/digital-forensic-analysis-shows-dominions-server-connected-to-iran-and-china-affidavit_3595892.html

Articles précédents :

Disclaimer: This article only represents the author’s view. Gnews is not responsible for any legal risks.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments