Quel est le rôle de la CIA dans les élections de 2020 ?

Auteur: Molly / Shufan

Éditeur: Momoyan Relecture: Maire

Dominion est le logiciel largement connu qui a été utilisé lors de l’élection présidentielle de 2020 pour compter les bulletins de vote, et sa crédibilité a vacillé lorsque plusieurs « problèmes » logiciels ont été révélés. Les médias traditionnels les appelaient des pépins, mais de nombreuses preuves indiquent que ces pépins ont été intentionnellement semés, créés donc, pour pouvoir intervenir au cours de l’élection. Cependant, Dominion n’est pas le seul logiciel électoral utilisé dans cette élection présidentielle.

L’ancien procureur fédéral, Sidney Powell, a déclaré lors d’une interview sur Newsmax qu’il était impossible que les programmes ( Hammer et Scorecard ) puissent être diffusés dans le monde entier pour affecter les élections sans la CIA.  Elle a déclaré que la directrice de la CIA, Gina Haspel, « devrait être licenciée » pour ne pas s’être opposée à l’utilisation d’un logiciel électoral qui a permis à Joe Biden de gagner par fraude.

Alors, quel genre de programmes sont THE Hammer et Scorecard ?

The scorecard ( La carte de pointage )  est une application sur un puissant système informatique appelé Hammer, et il a été conçu et construit par un ancien employé de la CIA, qui est devenu plus tard un lanceur d’alerte. Ce système a été initialement inventé en 2003 pour protéger l’Amérique après l’attaque du 11 septembre et destiné à être utilisé uniquement pour la surveillance à l’étranger. Malheureusement, l’idée originale du système n’a été maintenue que pendant plusieurs années. Le 3 février 2009, l’ancien président Obama a inversé l’utilisation de ce puissant système informatique dans un objectif complètement différent. Ce jour-là, l’ancien directeur de la CIA John Brennan et l’ancien directeur du renseignement national James Clapper ont déplacé The Hammer dans une installation secrète de la CIA à Fort Washington, dans le Maryland.

Depuis lors,   Hammer a été utilisé à des fins domestiques illégales. Bien qu’il comporte des niveaux de protection complexes pour  empêcher quiconque d’utiliser  Hammer à des fins illégales, l’administration Obama a réussi à y accéder et à le manipuler par le biais d’un VPN (Virtual Private Network) crypté à la Maison Blanche pour espionner de nombreuses personnalités importantes telles que le président de la Cour suprême, John Roberts , Le juge Reggie  Walton, président du tribunal de la FISA, les membres du Congrès, Rudy Giuliani, le général Michael Flynn, Donald Trump, et sa famille, etc.

De plus, l’utilisation pour de la surveillance intérieure ne fut que le début du plan. Lors de l’élection présidentielle de 2012, l’application Scorecard  a été déployée pour pirater le système électoral et voler des votes en Floride en faveur de Barack Obama et Joe Biden.  Selon l’ancien général Thomas McInerney, l’auteur Mary Fanning et l’ancien responsable du Conseil national de sécurité dans l’administration Trump, Rich Higgins, Scorecard a été utilisée pour manipuler ; les votes aux points de transfert du système informatique des élections de l’État et la tabulation des données électorales par des tiers extérieurs.

Denis Lee Montgomery, un ancien employé de la CIA, a été le premier à exposer le système The Hammer et Scorecard. En 2015, Montgomery a décidé de dévoiler la surveillance intérieure illégale ; il a donc volé 47 disques durs contenant 600 millions de pages de données de surveillance intérieure obtenues illégalement, dont 10 000 pages de documents concernant Joe Biden et son fils Hunter Biden lors d’activités illégales. Mais cela a été couvert, censuré par le FBI et Montgomery a été obligé de remettre tous les disques durs après une tentative non-aboutie d’obtenir la protection des lanceurs d’alerte.

Lors de l’élection présidentielle de 2020, Scorecard a été utilisé aux côtés de Dominion pour calculer et inverser des votes pour Trump en faveur de Biden dans de nombreux États en balance , et par cette intervention dans l’élection il a drastiquement changé la situation. Sidney Powell a expliqué sur Lou Dobbs Fox News que le DOJ doit enquêter sur la probabilité que 3 % des votes aient été modifiés dans les bulletins de vote préélectoraux qui ont été collectés numériquement en utilisant  Hammer et la carte de pointage du logiciel. Le programme a fait appel à un algorithme pour calculer les votes dont Joe Biden pourrait avoir besoin pour mener dans des circonscriptions spécifiques.

Malheureusement, les journalistes des grands médias n’ont jamais fait une seule recherche pour savoir ce qui s’est réellement passé lors de cette élection, pas plus que le FBI ou le DOJ. Au lieu d’exposer la fraude électorale massive, les médias se sont empressés d’annoncer que Joe Biden est président élu, bien que  Biden  n’ait pas encore été certifié comme président. Le fait est que, sans l’aide de la CIA, de Dominion, de la Big Tech, des grands médias ou du Parti démocrate, Joe Biden n’aurait jamais “gagné” l’élection.

L’implication de la CIA dans cette fraude électorale est en effet une honte nationale, elle a non seulement manqué à ses obligations mais a également sapé la Constitution américaine. Cela explique aussi pourquoi la CIA a été complètement exclue de la récente opération de l’armée américaine en Allemagne, où les serveurs liés à Dominion ont été saisis.

+1
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

喜马拉雅巴黎七星农场

欢迎战友加入我們: Discord 群: https://discord.gg/mM4pXyJJAx 電報群: https://t.me/parissevenstars https://t.me/himalayaparis Dec. 01