Un juge fédéral a giflé le visage d’une secrétaire à la fraude

 Groupe de Montréal Himalaya

Traducteur: 月亮之上 

Editeur: XM

Traduit de l’article: https://gnews.org/zh-hans/554551/

Le 12 novembre, le “Gateway Pundit” a publié un article selon lequel “La campagne présidentielle de Trump a de nouveau vaincu le gauchiste sans loi jeudi 12 novembre.

Un juge de Pennsylvanie a jugé que la secrétaire d’État malhonnête Kathy Boockvar «manquait de force juridique» (actes) visant à renverser les lois électorales.

L’article citait un tweet du producteur de Fox News et chroniqueur principal Kyle Becker: “Le juge a ordonné que les votes séparés ne soient pas comptés. Cette ordonnance a statué que le secrétaire d’État de Pennsylvanie (précédemment rédigé, Le guide pour un projet de loi qui permet un report de vote) manque de force juridique »et vise à renverser la loi électorale. Le fait est que l’État a une législature républicaine. “

À ce moment, le SCOTUS (@ SCOTUS) peut enfin décider de l’affaire.

Le tweet de Becker comprenait une photo (partielle) de l’ordonnance du juge.

L’ordonnance de ce juge indique (à l’effet) que la défenderesse Kathy Boockvar, en sa qualité de secrétaire d’État, a publié le guide du conseil électoral du comté, qui n’a aucun pouvoir légal ……

EN CONSÉQUENCE, la Cour ORDONNE par la présente que le Conseil électoral du comté du défendeur est par la présente interdit de compter les bulletins de vote déposés après la publication de l’ordonnance de la Cour du 5 novembre 2020, en vertu de laquelle les bulletins de vote (postés tardivement) doivent être comptés séparément, une injonction expressément accordée .

“Gateway Pundit” continue de citer des rapports:

«Un juge de Pennsylvanie a rendu une décision en faveur de la campagne présidentielle de Trump jeudi 12 novembre, ordonnant à l’État d’exclure les électeurs qui ne peuvent pas fournir une pièce d’identité avant le 9 novembre.

La loi de l’État (récemment modifiée) stipule que les électeurs ont le droit de remédier au manque d’identification dans les six jours suivant les élections générales (cette année, le 9 novembre). Après que la Cour suprême de Pennsylvanie ait décidé que les bulletins de vote par correspondance pouvaient être acceptés trois jours après le jour du scrutin, (que) la secrétaire d’État de Pennsylvanie, Kathy Bookwal, (encore plus), (est allée jusqu’à) déposer une directive selon laquelle l’identification pouvait être fournie avant le 12 novembre, six jours après la date limite d’acceptation des bulletins de vote, une directive qui a été publiée deux jours avant le jour du scrutin.

La juge Mary Hannah Leavitt, présidente de la Cour fédérale, a déclaré que la défenderesse Kathy Boockvar, en sa qualité de secrétaire d’État, n’avait pas la certitude juridique nécessaire pour publier “November 1, 2020, Guidance for Defendant County Board of Elections” dans le but de modifier la date limite … de vérification de la preuve d’identité de certains électeurs (pour poser des conditions)”.

Il reste à voir qui d’autre est derrière la secrétaire d’État de Pennsylvanie, Kathy Bookwal, l’une des initiatrices du gâchis du vote!

Ordonnance originale du tribunal: https://static.foxbusiness.com/foxbusiness.com/content/uploads/2020/11/602-MD-2020-Order-Nov.-12.pdf

Lien d’origine:

+1
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments