L’analyse de l’élection américaine

Auteur: peacelv Éditeur: Momoyan

Image: Kun lun zhu Relecture: Marie

L’agence de presse Lude Media a commenté le discours de victoire de Trump le 4 novembre et a estimé qu’il y avait encore de nombreuses façons que les votes aient étés manipulés pour tricher et qu’il n’y aurait aucun problème avec la réélection de Trump.

L’agence de presse LUDE  a rapporté le 5 novembre que le PCC avait trompé les deux partis en envoyant des bulletins de vote par courrier et a profité la lutte entre les deux parties pour affaiblir les États-Unis et ruiner les États-Unis avec son plan 3F. Elle pense que seuls les deux parties s’unifiant peuvent détruire le Parti communiste. Les avantages du système démocratique doivent ici être utilisés.

L’agence de presse Lude Media a commenté le soir du 5 novembre que Trump était devenu président pour détruire le Parti communiste. Lorsque les preuves seront rassemblées, le PCC sera éliminé sur le chemin de sa réélection par des moyens légaux.

Au cours de la première émission en direct de M. Wen Gui après la clôture du scrutin le 7 novembre, il a déclaré que dans le cadre du plan 3F ( « 3Fucks » en chinois du PCC = Affaiblir, Créer le chaos et Décimer les USA ) du PCC, les médias américains, Hollywood, les cercles politiques et Wall Street étaient profondément corrompu par le plan BOJ – contrôle d’internet ( codé B pour Bleu), corruption par l’argent ( code O pour Or ) et corruption par la séduction ( codé J pour jaune ) .

Bien que le système judiciaire américain soit cohérent, solide et structuré, le président Trump pourrait ne pas être en mesure de le faire, pour remporter la bataille à la Chambre des représentants qui élisent le Président, et au Sénat qui élit le vice-président. Le résultat final des élections sera décidé le 20 janvier, ce qui confirme à nouveau la qualification de “drôle d’élection américaine” de M. Wengui. Le 3 novembre, alors que Trump menait largement les sept États restants, les sept États ont arrêté d’enregistrer les votes ! Le 4 novembre, lorsque Trump menait au Wisconsin avec plus de 100 000 voix , Biden a bondi de plus de 100 000 voix en quelques minutes. Le nombre de votes, basé sur l’analyse statistique des données, n’est pas conforme au bon sens et à la logique.

Des incidents ultérieurs de bulletins de vote frauduleux ont été progressivement mis au jour. Par exemple, un employé de la poste du Michigan a déclaré que le directeur du bureau de poste avait demandé que les bulletins de vote soient oblitérés le 4 novembre avec le tampon du 3 novembre. Par exemple, il y a des électeurs nés en 1850 en Arizona et ayant voté ! Il y a des millions de faux bulletins de vote postés en Pennsylvanie et des incidents tels que des bulletins de vote envoyés dans certains États en express par la société de messagerie chinoise SF Express.

Selon l’enquête de l’équipe du président Trump et les vidéos exposées par les médias, il y a probablement les types suivants de faux votes comme cela a été découverts avant au sein du système du PCC:

  1. Les républicains ne sont pas du tout autorisés à superviser le décompte des voix.
  2. Il a été constaté que des bulletins de vote arrivés en retard et invalides avaient été comptés, ce qui signifie que ces bulletins de vote arrivés le 4 ont étés oblitérés arrivés à la date du 3 nov, puis comptés comme un bulletin de vote valide.
  3. On a également constaté que des personnes décédées avaient voté. D’autres ayant voté pour le président Trump mais n’ont pas été enregistrés.
  4. Il y a des problèmes avec les machines à voter dans 30 États américains qui ont endommagé et affecté les résultats du dépouillement. Le président républicain du Michigan a révélé que 47 comtés utilisent ces systèmes de vote, et elle a également publié une déclaration disant que ces systèmes convertissent des votes dédiés à Trump au profit de Biden. Plus tard, l’enquête de Becker a révélé que le logiciel du système de vote utilisé par le Michigan provenait de Autonomous Voting Systems. Ce logiciel a volé des votes de Trump pour les transférer à Biden, et il a également révélé que chaque État clef en balance utilise ce système de vote autonome qui est très populaire ; 30 États et de nombreux pays l’utilisent, et tout cela ne devrait pas se produire dans une société civilisée sous la primauté de l’État de droit,  dans une démocratie libérale, car de telles entreprises peuvent causer des dommages incommensurables sous la protection du capitalisme.
  5. De nombreux votes n’ont que l’option Biden, pas d’option pour Trump.
  6. Calculez le nombre de votes requis pour l’annulation par algorithme, puis modifiez-le directement via le système informatisé de comptage des votes.

Le PCC est un grand pays de fraude traditionnelle. Y a-t-il des renseignements montrant que le PCC soit impliqué dans cette fraude?

En juin 2020, l’Agence de sécurité nationale des États-Unis a obtenu des renseignements sur l’ingérence étrangère dans les élections américaines, comme le montre la figure 2. L’Agence Lude Media a également parlé dans la soirée du 5 novembre que le PCC avait calculé qu’il y aurait plus de 260 grands électeurs pour Trump avant les élections, tandis que Biden en aurait plus de 180. Dans le cas d’un scrutin unique, comment pourrait-il utiliser les comtés démocrates de chaque État pour mener un plan de combat par la fraude par correspondance ?

Le 9 août, le conseiller américain à la sécurité nationale O’Brien a déclaré que des pirates informatiques associés au gouvernement communiste chinois avaient ciblé l’infrastructure électorale américaine, ce qui montre que le Parti communiste chinois prend des mesures plus actives pour intervenir dans les élections américaines cette année. Auparavant, le bureau du directeur du Renseignement national des États-Unis a publié une déclaration alléguant que le PCC ” cherche toujours à étendre son influence.” Il a également déclaré que le PCC préférerait que Trump ne soit pas réélu. Le Parti communiste chinois est bien conscient que le président Trump est le président ennemi du Parti communiste et a l’intention de faire gagner le président Biden aux élections de cette année, afin de survivre et de maintenir sa dictature.

Selon un rapport du Département américain de la sécurité intérieure, des douanes et de la protection des frontières, au cours du premier semestre de cette année, les douanes de Chicago ont détecté à elles seules près de 20 000 faux permis de conduire, provenant principalement de la Chine du Parti communiste chinois.

En raison de l’épidémie, de nombreux électeurs ont voté par correspondance. Le PCC peut utiliser ces faux permis de conduire pour influencer les scrutins dans les États changeants en bascule et ainsi affecter les résultats des élections générales. Dans le même temps, le PCC a utilisé divers grands médias, tels que FOX News de Murdoch, pour influencer la tendance générale contre Trump. Cela empêchera les électeurs de choisir activement de voter pour Trump avant les élections. Si Trump est élu, il se peut que Biden mobilise ses partisans pour mèner des manifestations et d’autres opérations, et que des manifestations antifa financées par Blomberg soient organisées dans divers endroits.

En réponse à la fraude électorale et à d’autres situations, le président Trump a promis de ne jamais abandonner et d’ensuite intenter des poursuites dans de nombreux États déterminants en bascule. Par exemple, il a envoyé une équipe juridique professionnelle en Pennsylvanie pour surveiller les votes et intenté des poursuites dans le Michigan, l’Arizona et le Wisconsin.

Dans le même temps, la scène électorale actuelle a vraiment réveillé le peuple américain qui s’est rendu compte qu’il y avait eu fraude électorale. Le 7 novembre, les capitales des 50 États ont organisé un rassemblement « Stop the Steal » pour protester contre toutes sortes de fraudes électorales.

Le gouverneur de Géorgie, Brian Kemp, a tweeté: « Les résultats des élections en Géorgie comprendront des votes légitimes, uniquement des votes légitimes.» La campagne Trump a déclaré que le procureur général Barr avait autorisé le ministère de la Justice à enquêter sur la fraude électorale par des allégations de fond ».

L’un des avocats personnels du président Donald Trump, Rudy Giuliani a déclaré dimanche 8 novembre que la campagne Trump pourrait avoir suffisamment de preuves. L’équipe Trump a annoncé qu’au Nevada, plus de 600 000 bulletins de vote par correspondance étaient remis en cause. Les observateurs républicains n’ont pas vu les signatures de ces enveloppes de vote ou d’inscription des électeurs, pas même une. Selon les données cela pourrait modifier les résultats des élections en Pennsylvanie.

Des problèmes de dépouillement sont survenus dans de nombreux comtés du Michigan lors des élections générales américaines. Les législateurs républicains du Michigan ont voté samedi 7 novembre pour assigner à comparaître les dossiers des fonctionnaires électoraux de l’État dans le cadre d’une enquête sur la fraude électorale. Le 7 novembre, selon Tom Graham, sur Twitter, le soir des élections, Trump et son équipe de campagne se sont réunis à l’ouest du bâtiment Eisenhower pour regarder les résultats des élections et ont révélé que l’endroit était le SCIF, bastion du renseignement américain.

Selon l’émission en direct de M. Wengui, il faudra encore quelques tours pour que les deux parties décident enfin du résultat final. Par conséquent, même si le PCC a interféré secrètement avec les élections américaines, le président Trump traduira quand-même le PCC en justice dans une bataille légale fondée sur des preuves solides, des tactiques judicieuses, avec le support des résultats des batailles de la guerre de l’information et des médias menées par Le Mouvement des Lanceurs d’Alerte de M. Guo, et avec la loi FISA finalement adoptée par le Sénat et la Chambre des représentants.

Le PCC sera traduit en justice pour répondre de ses responsabilités !

+1
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

喜马拉雅巴黎七星农场

欢迎战友加入我们: https://discord.gg/mM4pXyJJAx Nov. 15