Biden s’est « intronisé » lui-même, les félicitations à l’avance du Premier ministre israélien sont choquantes !

Auteur: BoLu Wenlong Traduction: Lina

Illustration: Kunlunzhu Relecture: Marie

Le 3 novembre 2020, c’est le lancement officiel du suffrage pour l’élection présidentielle américaine focalisant l’attention du monde entier. Joe Biden et le camp démocrate activent alors une stratégie frauduleuse sans scrupules permettant à Biden de dépasser Trump en nombre de votes. En conséquence de quoi, Biden a annoncé dans la soirée du 7 novembre qu’il avait remporté l’élection. Les soi-disant médias grand public et les médias de gauche ont suivi de près et ignorant divers aspects du processus légal du suffrage, déclarent unilatéralement que Biden avait remporté l’élection.

Le 8 novembre, le Premier ministre britannique Boris et le président taïwanais Tsai Ing-wen ont commencé à féliciter Biden pour sa victoire sur les réseaux sociaux, ce qui équivaut à une forme de reconnaissance, comme le fit le Premier ministre israélien Netanyahu, en tweetant à  @ Joe Biden  disant :

” Félicitations Joe ! Nous entretenons une relation amicale depuis 40 ans. Je sais que vous êtes un bon ami d’Israël. J’ai hâte de renforcer avec vous l’alliance toute particulière entre Israël et les États-Unis “. Il semble que cette information a particulièrement irrité le Président Trump, qui a  immédiatement cessé de suivre Netanyahu sur Twitter. Pourquoi le président Trump est-il si en colère suite au comportement de Netanyahu ?  Examinons toutes les actions menées par Trump envers Israël depuis son arrivée au pouvoir.

En tant que lieu saint pour Israël et la Palestine, le statut de Jérusalem est extrêmement controversé et disputé. Israël a toujours considéré Jérusalem comme sa capitale et les Palestiniens affirment que Jérusalem-Est est la capitale de son futur État palestinien. Ainsi les États-Unis deviennent le premier pays depuis la fondation d’Israël en 1948 à reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël. Aucun Président des États-Unis avant le président Trump n’avait jamais pris cette décision, mais pendant la campagne, le président Trump avait promis aux électeurs qui soutiennent Israël de déplacer l’ambassade des États-Unis à Jérusalem. Il a tenu parole ! Le 6 décembre 2017, le président Trump a déclaré publiquement que les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme la capitale d’Israël et relocalisent l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Il estime que c’est une « décision qui aurait dû être prise il y a longtemps » et qui contribuera à l’aboutissement de la procédure de la paix au Moyen-Orient. Mais les opposants disent que cette décision ne fera qu’augmenter l’instabilité au Moyen-Orient. Les précédents présidents américains n’étaient restés qu’au stade de promesse,  sans passer à la mise en œuvre comme Trump le fit finalement. Les dirigeants arabes avaient averti que la relocalisation de l’ambassade américaine en Israël à Jérusalem était ” une provocation flagrante envers l’ensemble du monde musulman “. Le Président palestinien Abbas avait averti par l’intermédiaire d’un porte-parole que l’approche de Trump ” aurait des conséquences désastreuses “. Le Président turc Erdogan a prévenu que si les États-Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d’Israël, la Turquie envisagerait de rompre les relations diplomatiques avec Israël.

Ismail Haniya, le chef du Hamas qui contrôle la bande de Gaza, a déclaré que si Washington reconnaissait Jérusalem comme capitale d’Israël ou déplaçait l’ambassade américaine dans cette ville contestée, elle franchirait ainsi la « ligne rouge ». La France, l’Union européenne et la Ligue arabe ont également exprimé leurs préoccupations. Le Ministre israélien des Renseignements, Islar Katz, a même déclaré qu’Israël « se prépare à toutes les options », y compris celles impliquant la déclaration de conflit/s …

À partir de là, nous pouvons imaginer la pression que le président Trump et Kushner ont subis ! Mais le président Trump a pris sa décision. Après, les pays arabes sont restés quasi silencieux ! Comme jamais !

De plus, en septembre 2020, le Premier ministre israélien Netanyahu, le Ministre des Affaires étrangères des Émirats Arabes Unis Abdullah et le Ministre des Affaires étrangères de Bahreïn Zayani ont signé un accord historique sur l’établissement de relations diplomatiques, sur la pelouse sud de la Maison Blanche, en présence de centaines de personnalités lors de cet événement. Netanyahu a déclaré que cette opération de paix, organisée et médiatisée par les États-Unis, pourrait mettre fin définitivement au conflit entre Israël et les pays arabes. Il a déclaré: ” C’est un tournant dans l’histoire, annonçant une nouvelle aube de paix. Cette paix sera éventuellement étendue à d’autres pays arabes et pourrait éventuellement mettre fin au conflit israélo-arabe de façon permanente “. Et le président Trump a également déclaré lors de la cérémonie: ” Après des décennies de discorde et de conflit, nous avons assisté à l’aube d’un nouveau Moyen-Orient.”

L’Arabie saoudite a immédiatement annoncé qu’en raison de la décision de normaliser les relations et d’établir des relations diplomatiques entre Israël et les Émirats Arabes Unis, tous les vols en provenance des Émirats Arabes Unis peuvent utiliser l’espace aérien saoudien. Cela équivaut à tendre une branche d’olivier à Israël. On peut voir à quel point la médiation de paix du Président Trump au Moyen-Orient est efficace. Ces mesures et les faits obtenus ont grandement facilité la situation au Moyen-Orient. Le plus grand gain devrait être pour Israël ! C’est pourquoi Il est vraiment surprenant que Netanyahu, le Premier ministre d’Israël, alors que Trump semble avoir perdu l’élection présidentielle, félicite Biden sans que sa victoire soit confirmée !

Bien qu’il n’y ait pas de bien ou de mal en politique et que l’intérêt national soit la condition préalable, le comportement de Netanyahu est manifestement injuste et infidèle au président Trump. Nous ne savons pas si cela affectera les relations entre les deux gouvernements et si Israël en paiera un certain prix. Mais une chose est sûre, c’est que le PCC a dû faire quelque marché en coulisse avec Israël sur ces questions liées aux élections américaines.

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

喜马拉雅巴黎七星农场

欢迎战友加入我们: https://discord.gg/mM4pXyJJAx Nov. 12