BGY – Plan de guerre hors-limite du PCC pour contrôler le monde (10) – “ Agent Nettoyeur ” jetable !

Auteur: 孔雀

Éditeur: 庚子灭共(文瑞) & Marie

Le terme chinois pour « mandataire », signifiant « quelqu’un qui sert une cause au nom de quelqu’un d’autre », est « gants blancs » – soulignant qu’il faut nettoyer après le sale boulot de quelqu’un d’autre et ne laisser aucune empreinte digitale ( en fait un « fondé de pouvoir nettoyeur » = un « agent nettoyeur » ). Le Parti communiste chinois (PCC) propage qu’il sert le peuple, alors qu’en réalité il divise l’économie chinoise entre une poignée de familles, et qu’il utilise des « gants blancs » comme soldats au front pour des opérations financières, politiques et diplomatiques, ainsi que pour des opérations hors-limite selon le plan de guerre codé (BOJ*) (bleu, or, jaune), où le contrôle de l’information ( B ), la corruption par l’argent ( O) et la corruption sexuelle ( J ) ont été utilisés pour faire tomber des dignitaires occidentaux.

*( BOJ = BGY en anglais )

Le secrétaire général XI Jinping a été mis au pouvoir par la vieille garde parce qu’ils pensaient qu’il n’avait aucune emprise sur les ressources essentielles et qu’il était donc facile à contrôler, ne sachant pas que XI avait une feuille de route pour leur arracher le pouvoir après quelques années. Un aspect de la stratégie de XI était d’assurer une relation pacifique avec la Russie. Pour cela, il a nommé Yue Xinyu pour assurer la liaison entre lui et Poutine, finalisant des transactions pétrolières surévaluées, qui ont permis de réaliser de gros profits pour les deux clans. L’opération était discrète. Yue Xinyu, « gants blancs » de XI, n’apparaît pas dans la description officielle de la Golden Brick Capital Management Ltd., n’a fait aucune apparition dans aucun média.

La prochaine étape pour XI était de renforcer ses relations personnelles dans le monde politique américain. Joe BIDEN est devenu la baguette magique qui donnait accès à de nombreuses strates du monde politique et des groupes d’intérêt américains, mettant XI en mesure de s’attribuer les relations américaines que les autres familles entretenaient depuis des décennies. YE Jianming, président de CEFC ( CHINA ENERGY COMPANY LIMITED ), qui figurait sur la liste Fortune 500 de 2016 à 39 ans et était considéré comme « le plus récent baron du pétrole de Chine », était l’un des principaux « gants blancs » de la famille Hunter Biden. Les sociétés avec lesquelles Hunter BIDEN a fait affaire sont des entreprises publiques ou militaires qui ont été déguisées en sociétés privées pour contourner les restrictions légales. Hunter BIDEN a été manipulé par des « gants blancs » qui relèvent de différentes familles mais suivent collectivement la stratégie de guerre hors-limite et l’ambition expansionniste du PCC. Avec les efforts d’« agents nettoyeur » comme YE et l’énorme soutien financier du PCC, les BIDEN deviennent volontiers de véritables associés de XI et les victimes du plan BOJ ( BGY ).

Joe BIDEN a déclaré au cours de sa campagne que s’il était élu président, il demanderait à la Chine de compenser la perte des États-Unis sur la pandémie Covid-19. Cela ressemble à une promesse de défendre les intérêts de l’Amérique, mais en fait c’est une faveur concédée à XI.

Le schéma vu en perspective : en faisant élire BIDEN, XI et BIDEN organiseraient le système judiciaire américain pour enquêter sur les actifs à l’étranger des rivaux de XI, à commencer par les familles Jiang, Zeng et Meng, saisissant puis utilisant leurs énormes capitaux pour indemniser les États-Unis, « frappant ainsi deux oiseaux avec une seule pierre » – faisant apparaître BIDEN comme l’ultime défenseur de la justice, tout en utilisant BIDEN pour aussi éliminer les ennemis de XI.

D’autre part, le PCC utilise les entreprises des « gants blancs » pour acheter des acteurs de premier plan dans les secteurs industriels de haute technologie et de grande valeur aux États-Unis, comme la société de pièces automobiles du Michigan Henniges : le CCP produira en Chine et vendra en retour à un prix inférieur aux États-Unis, d’où la société est originaire. Le PCC utilise alors son pouvoir national en Chine pour écraser les industries locales américaines, causant des millions de pertes d’emplois aux États-Unis.

Le plan se déroulait sans problème pendant des années. Mais la fin du monde de YE est survenue en 2018 lorsqu’il a été placé en garde à vue après que XI ait soupçonné ses liens avec la famille BO ; l’ancien ennemi politique de XI. YE aurait souffert de plusieurs « crises cardiaques » pendant sa détention. Les discussions sur le fait qu’il soit mort ou non n’ont duré que quelques jours. Les familles des ennemis politiques de XI ont arrangé que le disque dur contenant des preuves de la conspiration de XI et de BIDEN soit livré à des personnes clés aux États-Unis ; ils l’ont fait pour se venger et aussi pour leur propre sécurité. Dans ce disque dur, un enregistrement vocal a été trouvé, dans lequel Hunter BIDEN s’est plaint de la disparition de son partenaire YE.

La vie des « gants blancs » peut séduire ceux qui sont motivés par un succès matériel rapide. Cependant, les « gants blancs » du PCC ne devraient pas vivre longtemps. Le système du PCC fonctionne comme un super broyeur qui déchiquette tout en morceaux sur son passage. Par exemple, l’ « agent nettoyeur  » du PCC le plus important – Jack Ma – a été interrogé par quatre agences gouvernementales, ce qui indique que sa vie est sur le point de se terminer. Les « gants blancs » qui servent les familles du PCC sont typiquement des hommes très capables mais extérieurs au milieu des aristocrates rouges, sans descendance directe des familles dirigeantes, qui sont utilisés puis éliminés selon la volonté de leurs maîtres.

Articles précédents :

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

喜马拉雅巴黎七星农场

欢迎战友加入我們: Discord 群: discord.gg/mM4pXyJJAx 電報群: t.me/parissevenstars t.me/himalayaparis Nov. 04