Qu’est-ce qui a fait changer radicalement l’attitude de Joe Biden à l’égard de la Chine ?

Editeur : BOLU

Traduction: Petite Abeille Relecture: Marie

Joe Biden a fait son premier voyage en Chine dans le cadre d’une délégation du gouvernement américain en tant que sénateur du Delaware en 1979, lorsque les relations diplomatiques ont été établies entre les États-Unis et la Chine, à l’âge de 36 ans. En 1997, il est devenu membre de la Commission des relations étrangères du Sénat ( SFRC ), période durant laquelle Biden a été décrit comme un faucon envers les chinois. En particulier, avant l’adhésion de la Chine à l’OMC, il a déclaré : ” Si la Chine continue à agir comme un voyou sur la question de la prolifération des armes, nous devrions être prêts à la contrer clairement et sans équivoque, même en révoquant le statut commercial de la Chine en tant que nation la plus favorisée.”

Quant au scandale des dons de la Chine pendant la présidence Clinton, Biden l’a qualifié de ” grave affaire ” qui devrait faire l’objet d’une enquête pour voir s’il existe ” une quelconque contrepartie “. En août 2001, Biden s’est rendu à nouveau en Chine et a rencontré le président Jiang Zemin, où il est resté ferme sur la prolifération des armes, le système judiciaire et les droits de l’homme en Chine.

Le 17 août 2011, Biden a effectué une importante visite de cinq jours en Chine, où il a rencontré le ministre chinois des affaires étrangères Yang Jiechi, puis le vice-président Xi Jinping, dont le monde savait qu’il serait le prochain président de la Chine. Au cours des entretiens, M. Biden a déclaré que les États-Unis “comprennent parfaitement que Taïwan et le Tibet soient des intérêts fondamentaux de la Chine, que les États-Unis continueront à mener encourager résolument une politique de Chine unique, que les États-Unis ne soutiennent pas l’indépendance de Taïwan , et que les États-Unis reconnaissent pleinement que le Tibet est une partie inséparable de la République populaire de Chine. ” 

Le 3 octobre de la même année, Biden a déclaré: “Je pense que la montée en puissance de la Chine est une évolution positive, non seulement pour le peuple chinois, mais aussi pour les États-Unis et le monde entier. Pour consolider ce partenariat solide, nous devons aller au-delà des liens entre Washington et Pékin. ”

En mai 2019, Biden a officiellement annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2020. Commentant sa politique à l’égard de la Chine, il a déclaré : ” Les Chinois mangeraient notre déjeuner ? Allez, ce ne sont pas des méchants, ce n’est même pas notre concurrence “. Que s’est-il passé au cours des dix années entre 2011 et 2020 qui ont conduit à un changement aussi spectaculaire de l’attitude et de la politique de Biden à l’égard de la Chine ?

La réponse se trouve dans ce document publié par les enquêteurs ” Typhoon Investigation”  .

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

喜马拉雅巴黎七星农场

欢迎战友加入我们: https://discord.gg/mM4pXyJJAx Oct. 27