Diffusion journalière de Miles (11.24): Le marché boursier communiste chinois est un grand casino et le PCC est le seul bookmaker et tricheur

Traductrice : Charline

Image par: GETTR

Le marché boursier de la Chine communiste est une machine à sucer le sang ! Les actionnaires qui ont plongé dans la marée de la recherche du profit se sont retrouvés dans la fange, incapables de s’en sortir, ne leur laissant que la douleur indélébile. Miles Guo a déclaré dans une grande émission en direct le 24 Novembre que le marché boursier du Parti communiste chinois est un grand casino, sans règles, sans transparence.

Ma belle-sœur était tellement heureuse lorsqu’elle a commencé à spéculer sur les actions qu’elle restait assise pendant sept ou huit heures chaque matin devant l’ordinateur. Elle se vantait souvent à la maison d’avoir réussi à gagner de l’argent en “achetant à bas prix et en vendant à prix élevé”, mais je n’en disais pas un mot. Elle me demandait toujours : “Pouvez-vous me donner des informations privilégiées ? J’ai dit : “N’oubliez pas que lorsque vous boursicotez en Chine, les gens ordinaires ne peuvent pas gagner d’argent. Au final, elle a perdu une grande partie de l’argent de sa famille.

Une fois, Li Keqiang est venu me voir pour boire un petit verre et il a dit que les entrepreneurs chinois ont un peu d’argent, ils n’oublient pas de faire d’abord des affaires de famille. Puis de gagner plus d’argent et pour faire plus d’amis, mais quand ils ont beaucoup d’argent, ils sont fuis.  Mais Wen Gui, je trouve que tu es très fort, beaucoup de vos amis sont des étrangers, vous mettez beaucoup d’argent à l’extérieur. Hu Bao, un homme stupide, a apporté son argent de l’étranger, on pourra un jour le récupérer en une seule cuillerée

Je vais vous raconter une histoire, juste après  Pan Gu 2008 , avant l’ouverture des Jeux olympiques, la moitié des ingénieurs ont dit : “M. Guo, nous allons peut-être  démissionner”. Nous avons gagné beaucoup d’argent en spéculant en bourse, et certains d’entre nous retournent au trading d’actions à plein temps. J’ai dit, réfléchissez !  Je garde votre salaire cette année. J’ai vécu d’innombrables choses de ce genre dans ma vie, et puis plusieurs personnes autour de moi qui spéculent sur les actions se jettent du haut des immeubles et se suicident. Quatre-vingt-dix pour cent du marché boursier du pays communiste chinois sont des petits clients, tandis que quatre-vingt à quatre-vingt-dix pour cent des États-Unis sont des clients institutionnels.

Miles Guo a déclaré : “C’est pourquoi nous nous intéressons aujourd’hui au parti communiste dans ce marché boursier. Combien de personnes doivent encore trahir leur famille et perdre les économies de toute une vie à cause de la bourse. Triste et détestable ah ! Vous ne faites pas confiance à Miles Guo, très bien, mais vous ne pouvez pas vous empêcher de croire en votre argent. C’est tellement détestable d’envoyer son argent à un endroit où on ne peut pas du tout le récupérer. Je vous le répète, le marché boursier communiste n’est pas un marché financier. Il n’a pas de règles, il n’est pas transparent, il n’est pas réglementé, il est complètement le seul dealer, le seul tricheur.

Gnews🔗: https://gnews.org/zh-hans/1692233/

Relecteur: Jean Michel
Posted by: Shifter

Disclaimer: This article only represents the author’s view. Gnews is not responsible for any legal risks.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments