L’opinion internationale condamne le président du Comité olympique pour s’être lavé les mains du parti communiste chinois

Traducteur: MOS  Groupe  Educatif – Petite abeille

Les nouvelles du 23 novembre ont révélé que, dans une tentative de calmer l’opinion publique, le président du CIO, Thomas Bach, a eu un appel vidéo de 30 minutes avec la joueuse de tennis Peng Shuai le 21 novembre. Par la suite, au lieu de diminuer l’attention internationale portée à l’incident de Peng Shuai, l’opinion publique internationale a vivement critiqué M. Bach pour s’être lavé les mains du parti communiste chinois et en avoir été complice.

En réponse, l’Association mondiale des joueurs a publié une déclaration indiquant que le CIO a délibérément restreint la liberté d’expression des athlètes et refusé de mentionner les allégations d’agression sexuelle de Peng Shuai afin de privilégier les relations avec le Parti communiste chinois. Dans le même temps, l’association des joueurs a demandé qu’une délégation spéciale rencontre Peng Shuai. D’autres médias ont déclaré que la “diplomatie discrète” du CIO n’était rien d’autre qu’un “coup de pub” pour le parti communiste chinois. Dans sa dernière déclaration officielle, Steve Simon, président de la Women’s Tennis Association, qui a continué à défendre Peng Shuai, a déclaré que la vidéo du CIO ne prouve pas à elle seule la santé et la sécurité de Peng, et que les allégations d’agression sexuelle de Peng sont examinées et couvertes par le parti communiste chinois.

Lien vers l’article original :

国际舆论谴责奥委会主席为中共洗地 – GNEWS

Posté par: Xiaolunn 

Pour plus d’information, suivez-nous:

New York MOS Himalaya GTV

New York MOS Himalaya MOS TALK

New York MOS Himalaya Gettr

New York MOS Himalaya YouTube

Bienvenue sur New York MOS Himalaya | Discorde

Disclaimer: This article only represents the author’s view. Gnews is not responsible for any legal risks.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments