L’ancien gouvernement de la Zambie a caché d’énormes dettes du communiste chinois

Traducteur : MOS Groupe de Média – Gtv abeilles

Le 28 septembre, des analystes du programme d’études Chine-Afrique de l’université Johns Hopkins ont déclaré que le pays africain de la Zambie devait 6,6 milliards de dollars à l’État communiste chinois, soit plus du double du montant réclamé par l’ancien président Lungu.

Accélérée par la  pandémie du nouveau coronavirus, la crise de la dette zambienne a explosé de plein fouet en novembre 2020. Il est devenu le premier pays africain à faire défaut sur sa dette souveraine. Les conditions des prêts “Une ceinture, une route” du Parti communiste chinois prévoient notamment que ce dernier prenne le contrôle des actifs du pays en cas de défaillance de l’emprunteur. Troisième économie d’Afrique australe et deuxième producteur de cuivre d’Afrique, la Zambie est un cas d’école du piège de l’endettement “Une ceinture, une route” du PCC.

Le piège de la dette du PCC a touché 15 pays africains, dont Djibouti et le Congo. L’exemple de la Zambie a amené davantage de pays africains à s’inquiéter de leurs énormes dettes envers le parti communiste, car ces prêts sont énormes et, conditionnés par l’engagement des signataires à ne pas divulguer leurs conditions.

En raison de la nature opaque des prêts accordés dans le cadre de l’initiative “Une ceinture, une route”, il est difficile pour les nouveaux gouvernements des pays africains de renégocier les mauvais accords conclus par leurs prédécesseurs, et il est presque impossible de convaincre d’autres prêteurs et investisseurs d’investir dans des économies corrompues par les prêts du PCC.

Lien d’article original de Gnews :

赞比亚前政府隐瞒巨额中共债务 – GNEWS

Posté par: Xiaolunn 

Pour plus d’information, suivez-nous:

New York MOS Himalaya GTV

New York MOS Himalaya MOS TALK

New York MOS Himalaya Gettr

New York MOS Himalaya YouTube

Bienvenue sur New York MOS Himalaya | Discorde

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments