l’Amérique a versé des millions pour la “recherche” dans des installations gérées par le PCC

Traductrice: HimalayaItaly Dandan

Plus de la moitié des subventions envoyées depuis début 2020 provenaient de l’Institut National des Allergies et des Maladies Infectieuses d’Anthony Fauci.

La base de données des Instituts nationaux de la santé (NIH, The National Institutes of Health) révèle que 13 subventions ont été envoyées au pays qui a fait obstruction aux enquêtes sur les origines du COVID-19. La Chine a également entrepris une campagne de propagande mondiale pour accuser les États-Unis d’être responsables du virus, alors que l’Amérique continue d’envoyer de l’argent.

L’Université Médicale de Chine, l’Université Fudan, l’Université de Pékin et le Centre Chinois de Contrôle et de Prévention des Maladies figurent parmi les organisations, toutes contrôlées par le Parti Communiste Chinois (PCC), financées par diverses agences des NIH.


Sur les 13 subventions accordées à la Chine, sept proviennent du Institut national des allergies et des maladies infectieuses de Fauci.

La Southern Medical University – qui est contrôlée par l’Armée populaire de libération du régime et entretient des liens étroits avec l’Institut de Virologie de Wuhan – a également reçu deux subventions supplémentaires d’une valeur de près de 300 000 dollars de la part de Fauci.

Au total, plus de 4 millions de dollars ont été envoyés à des études dont les chercheurs principaux travaillent en Chine pour des organismes scientifiques d’État en 2020 et 2021. Sept de ces études sont encore actives au moment de la publication.

Source d’information: America Has Given Millions for ‘Research’ At Chinese Communist-Run Facilities Since COVID Outbreak.

Auteur: Natalie Winters de The National Pulse

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments