Le vérificateur des faits de Facebook dit qu’il est “très à l’aise” avec le PCC

Source d’information: Natalie Winters de The National Pulse

Traductrice: Dandan

L’aveu a été fait lors de l’apparition de Duke dans le podcast War Room de Steve Bannon : Pandemic podcast, où on lui a demandé s’il “se sentait à l’aise d’être engagé par une entreprise qui a des liens directs avec le Parti Communiste Chinois (PCC) et l’Armée Populaire de Libération (APL) et qui fait partie d’un actif national”.

ByteDance, qui est la société mère de TikTok, a vu son fondateur s’engager à utiliser l’entreprise pour “promouvoir les valeurs fondamentales socialistes” et emploie d’anciens apparatchiks de haut niveau du parti ayant des liens avec l’armée comme cadres. Étant donné son statut d’entreprise chinoise, ByteDance est également soumise à l’Article 7 de la loi chinoise sur le renseignement national, qui stipule que “toute organisation ou tout citoyen doit soutenir, aider et coopérer avec les services de renseignement de l’État”.

Malgré ces liens, Lead Stories cite ByteDance comme l’une de ses “principales sources de financement”.

“Je me sens très à l’aise dans la relation que nous avons avec tous nos clients et dans le travail que nous faisons”, répond Duke lorsqu’on le presse sur ses liens avec ByteDance avant de réitérer : “Je suis très à l’aise avec cela.”

Source d’information et vidéo: WATCH: Facebook Fact Checker Says He Is ‘Very Comfortable’ With Chinese Communist Relationship.

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments