Un important groupe de médias chinois à Melbourne va être liquidé

Source d’information: Daniel Y. Teng de The Epoch Times

Traductrice: Dandan

L’un des plus grands groupes de médias en langue chinoise d’Australie – qui a des liens avec Pékin – a été saisi par des liquidateurs.

Ostar International Media Group, qui est basé à Melbourne, gère huit stations de radio en chinois et en anglais, 11 journaux chinois et un programme de télévision en ligne. Son programme le plus connu est la station de radio 3CW à Melbourne.

Le propriétaire du groupe, le millionnaire Jiang Zhaoqing – ou Tommy Jiang – a révélé avoir des liens avec le Parti Communiste Chinois (PCC) et a été invité en tant qu’invité spécial en 2011 pour visiter Pékin et assister à la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois.

Selon le rapport de liquidation, Ostar devait 5,6 millions de dollars, dont 550 000 dollars à l’Australian Taxation Office.

Le groupe devait également des fonds aux entreprises de licence média JLS Media (287 000 dollars) et Geelong Broadcasters (64 000 dollars). En outre, 100 000 dollars étaient dus à la Chambre de commerce chinoise du Nord-Est.

Les médias d’Ostar sont connus pour leur ligne de conduite plutôt pro-Pékin. En mars 2020, un site d’information en ligne appartenant à Ostar a défendu la gestion de l’affaire COVID-19 par Pékin après que Bernie Finn, député de l’État de Victoria, a publié une série de messages sur Facebook critiquant le régime chinois.

L’autre entreprise de Jiang, Global CAMG Media Group, reste cependant solvable.

Global CAMG est détenue à 60 % par Guoguang Century Media Consultancy, qui appartient à son tour au géant chinois des médias d’État, China Radio International (CRI).

Li Dayong, chef du bureau de CRI à Sydney, a quitté l’Australie après avoir été interrogé par l’Australian Security and Intelligence Organisation.

La saisie d’Ostar intervient après la publication de nouveaux rapports révélant l’ampleur de l’influence ou du contrôle exercé par Pékin sur les médias en langue chinoise en Australie.

En décembre, l’Australian Strategic Policy Institute a découvert que 12 des 24 plus grands médias traditionnels chinois en Australie étaient dirigés par des cadres ayant des liens avec le United Front Work Department, le principal organe d’infiltration de Pékin à l’étranger.

Quatre autres médias appartenaient directement à Pékin ou bénéficiaient de son soutien financier.

Ce rapport complète les révélations antérieures de l’Office of National Intelligence, l’organe de renseignement le plus important d’Australie, selon lesquelles le PCC exerce une influence ou un contrôle sur les deux tiers des médias d’information chinois en ligne.

L’année dernière, l’ancien ministre de l’Immigration par intérim, Alan Tudge, a averti que des “informations ou de la propagande malveillantes” étaient diffusées par des médias ethniques dans le pays, y compris des médias “contrôlés ou financés” par des acteurs étatiques.

Source d’information: Major Chinese Media Group in Melbourne to Be Liquidated

L’image de couverture: Outlook India

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

喜马拉雅意大利罗马达芬奇农场

欢迎战友加入喜马拉雅意大利罗马达芬奇农场,请使用官方DISCORD链接 : https://discord.gg/77fCxw5mFv 官方联络邮箱: [email protected] Jul. 21