Le Directeur Du FBI a Dissimulé La Vérité Sur L’origine Du Laboratoire Sous Prétexte De Contrer La Menace Des Services De Renseignement

le Groupe Mont-Royal Montréal

Traducteur: 月亮之上 

Traduit de l’article: https://gnews.org/1313925/

Le matin du 10 juin, le directeur du FBI, M. Wray, a témoigné devant la commission judiciaire de la Chambre des représentants. Interrogé par le député Matt Gaetz, le directeur Wray a refusé à plusieurs reprises de répondre à la question de savoir quand et comment le FBI a eu connaissance de la dénonciation du Dr Yan Li-Meng sur l’origine du virus du PCC (Parti communiste chinois). Alors qu’il se targue d’être une figure continue de la lutte contre la menace des services de renseignement du PCC, Wray a intentionnellement évité d’aborder la question de l’identification de l’origine réelle du virus du PCC.   

Source de l’image: twitter.com

Lors de l’audition, le représentant Matt Gaetz a déclaré : “Il y a eu une dissimulation des origines du coronavirus. Nous le voyons dans les courriels de Fauci. Nous le voyons dans l’appel du G7 aujourd’hui à renouveler une enquête sur ces origines. Nous le voyons dans les efforts de l’administration Biden pour étouffer l’enquête sur les origines du coronavirus.”

Selon Gaetz, le 28 avril 2020, le Dr Yan a atterri à LAX. Un agent du FBI l’a interrogée à ce moment-là. Puis le Dr Yan s’est rendu à New York. L’agent du FBI l’a suivie de Los Angeles à New York et a interrogé le Dr Yan les 1er et 2 mai 2020. Ensuite, l’agent du FBI a pris le téléphone du Dr Yan, sur lequel le Dr Yan a montré des preuves de communications WeChat entre elle et le directeur du CDC à Pékin, datant de décembre 2019 concernant l’implication de l’armée chinoise dans le développement du virus et des liens spécifiques de l’Institut de virologie de Wuhan.

M. Gates a demandé à Wray : “Quand avez-vous pris connaissance de l’interface de votre agence avec le Dr Yan ? Quand avez-vous examiné ces messages WeChat ?”

Le directeur Wray a refusé de répondre à ces questions, il a plutôt déclaré : “J’ai été très vocal. Et j’ai l’intention de continuer à le faire au sujet de la menace de contre-espionnage qui prend des formes très diverses de la part de la République populaire de Chine et du parti communiste chinois. Et je pense que c’est l’une des menaces les plus importantes auxquelles notre pays est confronté.”

M. Wray a dit au représentant Gaetz qu’il publierait des informations sur le virus du PCC, des informations stockées dans le téléphone du Dr Yan -qui a été pris par un agent du FBI en avril 2020-, des informations sur l’implication militaire du PCC et des informations sur les efforts du PCC pour discréditer le Dr Yan.

M. Daetz a dit aux gens que le 14 octobre 2020, l’agent Andrews du FBI a amené un scientifique qui travaillait avec le FBI à rencontrer le Dr Yan à New York pendant près de 6 heures. M. Gaetz voulait que le directeur Wray lui parle de cette rencontre et lui explique ce qu’elle révèle au peuple américain sur les origines du virus du PCC. Cependant, une fois de plus, le directeur Wray n’a pas répondu à ses questions.

M. Daetz a de nouveau demandé à M. Wray d’expliquer certaines analyses scientifiques effectuées par le FBI concernant les affirmations du Dr. Yan, le message qu’elle a fourni au FBI, la connaissance de Pékin des origines du virus, l’implication de leur armée, et même les efforts pour essayer de présenter une fausse séquence génomique au monde au début de la pandémie.

De façon inattendue, le directeur Wray a dit à M. Gaetz qu’il demanderait à son personnel d’assurer le suivi et de partager certaines de ces informations avec lui et la commission judiciaire.

M. Gaetz a souligné que si le peuple américain n’examine pas ces informations (sur le virus du PCC), il ne sera pas en mesure de déterminer quelles différences d’opinion sont correctes et incorrectes.

M. Gaetz a souligné que le Dr Yan est un médecin (dans les domaines de la médecine et de la virologie), un dénonciateur et un témoin de fait. Il a déclaré qu’au moment où le Dr Yan a fait ces déclarations concernant le PCC, son implication militaire et la libération du virus du laboratoire, un certain nombre de personnes ont essayé de la discréditer. M. Gaetz a spéculé que l’effort pour discréditer le Dr Yan faisait partie des efforts de contre-espionnage du PCC. En réponse, le directeur Wray a accepté de partager cette information avec lui.

Vers la fin de la réunion, M. Gaetz a montré au directeur Wray le reçu d’où l’agent du FBI avait obtenu le téléphone contenant les messages WeChat qui contenaient des informations très importantes sur les liens entre Beijing et le PCC.

Lien de référence

+1
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments