[Commentaire] Les importations du parti communiste chinois ont augmenté de 51% en mai

Traducteur : MOS Groupe de Médias – Gtv abeilles (蜜蜂)

Le 7 juin, l’Administration générale des douanes de la Chine communiste (GAC) a publié les statistiques commerciales en dollars américains pour le mois de mai 2021, montrant que les exportations ont augmenté de 27,9 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 263,9 milliards de dollars. Les importations ont augmenté de 51,1 % pour atteindre 218,3 milliards de dollars. En ce qui concerne les importations, la hausse des prix des ressources a fait augmenter le niveau global, marquant la plus forte augmentation depuis janvier 2011, après une interruption de 10 ans et quatre mois. Cependant, en ce qui concerne les exportations, l’appréciation du RMB est devenue un lourd fardeau.

Source de l’image : STR AFP/File

Pour les importations, ce sont les ressources et les céréales qui ont poussé l’ensemble à la hausse. Les importations de minerai de fer ont atteint 2,1 fois le montant du même mois en 2020, le soja a augmenté de 42%, les importations de semi-conducteurs (puces) ont augmenté de 24%, et les importations des États-Unis et de l’Australie ont augmenté de 40% à 60%.

En fait, la production alimentaire mondiale a atteint une croissance modérée pour la troisième année, les stocks alimentaires mondiaux ont atteint de nouveaux sommets, et la consommation alimentaire n’a pas beaucoup augmenté. Cependant, les prix futurs du maïs, du blé, du soja, de l’orge et du riz sont en hausse. Parmi eux, le soja, le maïs et le blé ont augmenté de 80 à 110 % par rapport à la même période l’année dernière, atteignant un nouveau record. Les prix du sucre brut et du sucre sont également en hausse, de 80 %.

Le secteur des métaux non ferreux, le minerai de fer, le cuivre et l’aluminium sont également dans un marché en pleine expansion. La croissance économique mondiale ayant ralenti l’an dernier en raison de l’épidémie, la demande de métaux non ferreux dans les secteurs des matériaux de construction, de l’automobile, des navires, de l’aéronautique et des industries consommatrices de métaux a également ralenti. Les produits métalliques finis qui sont proportionnels au taux de croissance, comme l’acier et le fil de cuivre, ont en fait très peu augmenté, environ 10 %. Mais les matières premières non ferreuses sont en plein essor, ayant plus que doublé par rapport à la même période l’année dernière.

Les semi-conducteurs (puces) font l’objet d’une grave pénurie mondiale, leur prix étant conforme aux lois du marché.

La hausse continue des secteurs de l’alimentation et des métaux non ferreux n’est pas en phase avec la demande mondiale, mais avec la demande de la Chine communiste. Il est évident que le PCC achète des céréales et des métaux non ferreux en grandes quantités. En d’autres termes, il est évident pour tout le monde que le PCC achète des matériaux stratégiques en grande quantité.

Pourquoi cela ?  Premièrement, parce que la Chine communiste est vraiment à court de nourriture. Deuxièmement, parce que le PCC se prépare à la possibilité d’être découplé à l’avenir. Troisièmement, parce que le PCC se prépare également à la guerre ; il fantasme toujours sur la récupération de Taïwan.

L’orientation des céréales et des métaux non ferreux dépendra également des besoins futurs du PCC.

Lien de Gnews :

[Commentary] Chinese Communist Party Imports up 51% in May – GNEWS

Auteur : Ivy001 | Relu par : P.G. | Posté par : Xiaolunn

Pour plus d’information, suivez-nous:

New York MOS Himalaya GTV

New York MOS Himalaya MOS TALK

New York MOS Himalaya Twitter (EN)

New York MOS Himalaya Twitter (CN)

New York MOS Himalaya |YouTube

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments