[Commentaire] Victoire majeure dans l’élimination du PCC : Le G7 a conclu un accord historique

Traducteur:MOS Groupe de Média – Gtv abeilles (蜜蜂)

Lors d’une réunion à Londres le 5 juin, les ministres des finances du groupe des sept pays industriels occidentaux ont décidé à l’unanimité de signer un accord historique, qui est largement salué. La relation entre les États-Unis et l’alliance occidentale a fait un nouveau grand pas en avant, éliminant les obstacles financiers afin de construire une alliance plus étroite.

Photo de CNN

Le ministre britannique des Finances, Rich Sunak, a annoncé l’accord dans une vidéo publiée sur Twitter samedi, indiquant que les ministres des Finances du G7, à savoir l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon et le Royaume-Uni, “sont parvenus à un consensus, ce qui constitue un accord historique pour réformer le système fiscal mondial et l’adapter à l’ère numérique mondiale. Le plus important est de veiller à ce qu’il soit équitable, afin que les bonnes entreprises paient les bons impôts au bon endroit.” La secrétaire américaine au Trésor, Mme Yellen, a participé à la réunion et a cherché à soutenir les efforts du gouvernement pour réécrire les règles fiscales internationales et empêcher les entreprises américaines d’enregistrer leurs bénéfices à l’étranger.

 Les géants de la technologie tels qu’Amazon, Facebook et Google se félicitent également de cet accord. Nick Clegg, vice-président des affaires mondiales de Facebook, a déclaré dans un communiqué qu’il saluait les progrès importants réalisés par le Groupe des Sept et espérait que le processus de réforme de la fiscalité internationale serait couronné de succès. José Castañeda, porte-parole de Google, a déclaré dans une déclaration à CNN que Google soutient fermement le travail effectué pour mettre à jour les règles fiscales internationales et espère que les pays continueront à travailler ensemble pour garantir qu’un accord équilibré et durable sera finalisé dès que possible. Un porte-parole d’Amazon a également qualifié l’accord de “pas en avant bienvenu”.

Le G7, composé des États-Unis, du Japon, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de la France, de l’Italie et du Canada, a un PIB total d’environ 40 000 milliards de dollars, soit près de la moitié de l’économie mondiale. La semaine prochaine, la présidence tournante du Royaume-Uni accueillera un sommet des dirigeants des États membres du G7. L’objectif des ministres des finances du G7 de cette semaine et de la réunion précédente des ministres des affaires étrangères du G7 est de préparer le terrain pour la réunion de la semaine prochaine. L’accord conclu aujourd’hui marque une victoire majeure pour l’administration Biden avant le sommet des dirigeants du G7 de Cornouailles la semaine prochaine, qui représente un capital politique important, et a ouvert la voie à un consensus au sein du G7.

L’accord peut contribuer à accélérer les négociations fiscales parallèles entre environ 140 pays sous la direction de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le Secrétaire général de l’OCDE, Matthias Koman, se félicite de la déclaration faite samedi, la qualifiant d'”étape importante vers le consensus mondial nécessaire à la réforme du système fiscal international.” Il ajoute dans la déclaration que cette décision donne un “élan important” aux prochaines négociations fiscales parallèles. Il est prévisible que ces 140 pays seront en mesure de se débarrasser du contrôle économique, commercial et géopolitique du PCC.  Ils pourront ainsi revenir à une véritable mondialisation, après la pseudo-mondialisation de la nationalisation du PCC, afin que tous les pays du monde puissent en bénéficier. Sur la question de la confrontation avec le PCC, ces 140 pays sont susceptibles de se ranger du côté des Etats-Unis et des alliés occidentaux. Cela fait date.

Bien que l’administration Biden ait suivi la politique de l’administration Trump à l’égard du Parti communiste chinois, l’approche unilatérale de Trump a clairement distrait les États-Unis, épuisés de traiter avec chaque partie du monde. L’administration Biden maîtrise le jeu des grandes puissances et sait distribuer les avantages avec les alliés, de sorte que chaque allié puisse obtenir ce qu’il veut. Au cours de ce semestre, le nombre de conférences organisées dans les pays occidentaux a été le plus élevé. Chaque rassemblement a donné lieu à une distribution d’avantages, et toutes les personnes présentes sont enthousiastes. Le gouvernement américain actuel ne poursuit que des intérêts primaires et distribue tous les intérêts secondaires à ses alliés. De cette façon, plus les alliés se rassemblent, plus les forces peuvent être unies dans le monde pour s’unir contre le PCC. Aujourd’hui, à chaque pas franchi, les États-Unis gagnent en force, et le PCC se rapproche un peu plus de sa disparition.

Lien vers l’article original :

【独立观点】灭共重大利好,G7财长会议达成历史性协议,为下周七国峰会扫清障碍 – GNEWS

Auteur: Jack Li | Relu par P. G. | Éditeur : Xiaolunn

Pour plus d’information, suivez-nous:

New York MOS Himalaya GTV

New York MOS Himalaya MOS TALK

New York MOS Himalaya Twitter (EN)

New York MOS Himalaya Twitter (CN)

New York MOS Himalaya |YouTube

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments