Le Dr Vladimir Zelenko fait partie d’un groupe de médecins nominés pour le Prix Nobel de La Paix

Editrice: Ana

Traductrice: Dandan

Le Dr Vladimir Zelenko est un médecin de famille de l’État de New York (en Amérique), connu pour avoir fait la promotion d’un cocktail de trois médicaments: l’hydroxychloroquine, le zinc et l’azithromycine, dans le cadre d’un traitement ambulatoire expérimental du COVID-19 (le virus du Parti Communiste Chinois, PCC). Il a traité avec succès des centaines de patients atteints du virus au cours de la seule année dernière. Malgré la répression dont il a fait l’objet de la part des grands médias, il n’a jamais hésité à faire entendre sa vraie voix et a dénoncé fort ceux qui calomnient l’hydroxychloroquine pour des raisons politiques et de profit, notamment le Dr Anthony Fauci (il est le médecin des National Institutes of Health des États-Unis).

Le Dr Zelenko s’est fait connaître dans le monde entier pour avoir traité les patients atteints du COVID-19 avec de l’hydroxychloroquine et du zinc. Il a constaté que la mortalité était divisée par huit avec l’utilisation de ces deux substances. Il affirme que le traitement à l’hydroxychloroquine et au zinc dans les 5 premiers jours réduit le taux de mortalité de 85%.

Alors que son protocole de traitement a été dépeint par les médias grand public comme un régime médicamenteux dangereux et infructueux, le Dr Zelenko sauve la vie de ses patients grâce à son “protocole Zelenko” depuis mars 2020. “Je peux vous donner les raisons pour lesquelles il y a une résistance, c’est très simple. Cela s’appelle la politique, le profit, l’arrogance et la peur”, a-t-il déclaré.

Le Dr Zelenko ne s’est toutefois pas arrêté là et a qualifié les négateurs de l’efficacité de l’hydroxychloroquine/zinc de “coupables de meurtre de masse”.

Il a été le fer de lance d’une pétition de la Maison Blanche (en Amérique) demandant que le Dr Anthony Fauci et trois autres personnes soient inculpés et traduits en justice pour “crimes contre l’humanité/massacre”.

Le Dr Zelenko a présenté son traitement dans l’article original, vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien ici pour plus de détails en anglais.

A partir d’une autre découverte, nous pouvons trouver pourquoi l’hydroxychloroquine fonctionne pour traiter le virus du PCC.

Comme le montre l’image ci-dessous, nous constatons qu’il s’agit d’une demande de brevet pour une invention publiée par l’Office d’État de la propriété intellectuelle de la République Populaire de Chine, et que la demande concerne l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour traiter les maladies ou les infections causées par le virus SARS-CoV-2.

Plus de détails ci-dessous :

Le demandeur de ce brevet est l’Académie des sciences médicales militaires de l’Armée populaire de libération.

La date limite de candidature est le 28 mai 2020. Le demandeur de brevet ne l’a pas annoncé, mais n’a pas peur de l’annoncer ?

Le tableau suivant présente l’abrégé du brevet de cette invention avec le contenu suivant.

La demande concerne l’utilisation de l’hydroxychloroquine ou de la chloroquine, ou de leurs isomères géométriques ou de leurs sels pharmaco-logiquement acceptables et/ou de leurs solvates et/ou hydrates, et des compositions pharmaceutiques contenant ces composés, pour le traitement de maladies ou d’infections causées par le virus SARS-CoV-2.

Selon les informations du Washington Times, l’ancien directeur des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies, le Dr Robert Redfield, pense que le virus SRAS-CoV-2 provient de l’Institut de Virologie de Wuhan. Les articles mentionnent que le virus SRAS-CoV-2 est apparu pour la première fois à l’automne 2019 à plusieurs kilomètres à la fois d’un marché humide à Wuhan, en Chine, et du laboratoire de Wuhan.

(Clause de non-responsabilité : Les commentaires ne représentent que l’opinion de l’auteur)

Référence: Is Dr. Fauci the ‘Father of the Pandemic?’

Référence: Dr. Vladimir Zelenko nominated for Nobel Peace Prize

Disclaimer: This article only represents the author’s view. Gnews is not responsible for any legal risks.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments